La Banque du Canada maintient le taux directeur à 0,25%

Publié le 09/06/2021 à 10:57, mis à jour le 09/06/2021 à 16:11

La Banque du Canada maintient le taux directeur à 0,25%

Publié le 09/06/2021 à 10:57, mis à jour le 09/06/2021 à 16:11

Par La Presse Canadienne

(Photo: La Presse Canadienne)

La Banque du Canada a laissé son taux d’intérêt directeur inchangé à 0,25 % mercredi.

Ce taux se trouve à son niveau le plus bas depuis le début de la pandémie, l’an dernier, et la banque centrale a déjà indiqué qu’elle ne l’augmenterait pas tant que l’économie ne se serait pas redressée, soit lorsque les capacités excédentaires se seront résorbées et que la cible d’inflation de 2,0 % sera atteinte de manière durable.

Dans sa déclaration de mercredi, la banque calcule que ce moment surviendra au second semestre de 2022.

Les données sur la croissance de l’économie canadienne au premier trimestre sont inférieures aux prévisions de la banque centrale, mais cette dernière ne s’est pas montrée inquiétée par cette situation dans son communiqué.

Le document souligne plutôt que les dépenses des ménages, plus fortes que prévu, et l’augmentation des importations au premier trimestre témoignent d’une confiance accrue chez les consommateurs et d’une demande résiliente.

En outre, les nouveaux confinements associés à la troisième vague de la pandémie ont tempéré l’activité économique au deuxième trimestre, affectant les travailleurs des secteurs à contact étroit comme les restaurants.

La Banque du Canada dit s’attendre à ce que l’économie canadienne rebondisse fortement à partir de cet été, alors que les vaccinations se déroulent plus rapidement et que les gouvernements provinciaux assouplissent les restrictions économiques.

La frénésie du marché du logement a également été évoquée dans l’annonce de la Banque du Canada, cette dernière prévoyant que l’activité se modérera, tout en restant à un niveau élevé dans les prochains mois.

La banque dit également s’attendre à ce que l’inflation annuelle oscille autour de 3,0 % au cours de l’été, en raison de la hausse des prix du gaz naturel et de la comparaison entre les prix actuels et les faibles prix de l’an dernier, pendant la pandémie.

L’inflation devrait ensuite s’atténuer plus tard cette année, selon la banque, qui ajoute que la trajectoire de la pandémie et l’évolution de nouveaux variants représentent toujours un risque pour les perspectives d’inflation.

La banque a également indiqué qu’elle maintiendrait le cap sur ses achats d’obligations fédérales pour le moment, après les avoir réduits il y a quelques semaines, invoquant l’amélioration des conditions économiques.

Ces achats obligataires contribuent à faire baisser les taux appliqués aux prêts hypothécaires et aux prêts aux entreprises.

Selon Royce Mendes, économiste principal à la Banque CIBC, la banque a choisi de ne pas faire de vagues sur les marchés financiers alors que la troisième vague du virus continue de s’affaisser partout au pays.

À la une

Attention au piège de l'image!

27/07/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Force est de constater que l’histoire ne fait que se répéter en suivant les goûts du jour.

Bourse: Wall Street en baisse malgré de bons résultats

Mis à jour le 27/07/2021 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Plusieurs grandes entreprises technologiques doivent dévoiler leurs chiffres à la fermeture.

Titres en action: 3M, UPS, Raytheon, Teck Resources...

Mis à jour le 27/07/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.