L'ex ministre de la Santé Jean Rochon est décédé à l'âge de 83 ans

Publié le 19/10/2021 à 12:42

L'ex ministre de la Santé Jean Rochon est décédé à l'âge de 83 ans

Publié le 19/10/2021 à 12:42

Par La Presse Canadienne

Parmi les faits saillants de sa carrière, on note le virage ambulatoire dans la prestation des soins de santé.(Photo: La Presse Canadienne)

Montréal — L’ex-ministre de la Santé Jean Rochon, à qui l’on doit notamment le virage ambulatoire et la Loi sur le tabac, est décédé à l’âge de 83 ans.

Le premier ministre François Legault a déclaré sur Twitter mardi matin, alors qu’il venait d’apprendre la nouvelle du décès, avoir une pensée pour les proches et la famille de l’ancien ministre péquiste.

«Quelle triste nouvelle. C’était un homme gentil et brillant», a-t-il déclaré.

Né à Montréal en 1938, Jean Rochon a obtenu une licence en droit en 1961, puis un diplôme de médecine en 1966. Il poursuivra ensuite ses études pour obtenir une maîtrise en santé publique en 1968 et un doctorat en santé publique de l’Université Harvard en 1973.

M. Rochon a été élu pour la première fois député du Parti québécois dans Charlesbourg en 1994. Il dirigera plusieurs ministères au fil de sa carrière, notamment celui de la Santé et des Services sociaux dans les cabinets Parizeau et Bouchard en 1994-1998, de même que celui de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Il a quitté la vie politique en 2003.

Parmi les faits saillants de sa carrière, on note le virage ambulatoire dans la prestation des soins de santé, soit l’idée d’éviter les séjours à l’hôpital pour plutôt privilégier les services à domicile ou dans les CLSC, par exemple.

On lui doit également des lois considérées comme pionnières telles que la loi réglementant l’usage du tabac dans les lieux publics, adoptée en 1998, et celle sur l’assurance médicaments, entrée en vigueur en 1996.

Les partis de l’opposition ont, comme M. Legault, salué le départ de M. Rochon en matinée.

«Mes condoléances à la famille et aux proches de M. Jean Rochon, ancien député et ministre de la Santé », a écrit la cheffe libérale Dominique Anglade sur Twitter, décrivant l’ancien ministre comme un « passionné du Québec».

Le chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, a de son côté parlé d’un « homme marquant de la politique québécoise ». « On lui doit l’INSPQ (Institut national de santé publique) et la loi sur le tabac. Toutes mes condoléances à la famille et aux proches de Jean Rochon», a-t-il écrit.

«Ce grand homme aura marqué l’histoire du Québec en osant s’attaquer au lobby du tabac et pour avoir entamé la décentralisation du système de santé », a écrit le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, en transmettant lui aussi ses condoléances.

«M. Rochon a eu un impact important sur la vie des Québécois-es, en contribuant à l’adoption de la loi sur le tabac et à la création de l’INSPQ», a pour sa part commenté la mairesse sortante de Montréal, Valérie Plante, le présentant comme un «fier Montréalais».

À la suite de sa carrière politique, Jean Rochon a occupé des fonctions d’expert-conseil associé à l’INSPQ et a notamment présidé le conseil consultatif de la Fondation canadienne de recherche sur les services de santé.

Il a aussi été jusqu’en 2015 professeur associé à l’Université de Montréal qui lui a décerné un doctorat honoris causa. Il a de plus été professeur émérite à l’Université de Laval où il a entamé sa carrière en 1970.

Jean Rochon a obtenu plusieurs distinctions au cours de sa vie. Il a entre autres reçu la plus haute distinction de l’Association canadienne de santé publique, le prix R. D. Defries, en 1994. Quelques années auparavant, l’Université catholique de Louvain, en Belgique, lui remettait un doctorat honorifique.

En 2015, il a été décoré de l’Ordre national du Québec et a décroché le prix Distinction santé durable de l’Association de santé publique du Québec.

 

Sur le même sujet

Deux situations injustes lors d’un décès

Édition du 24 Novembre 2021 | Dany Provost

EXPERT INVITÉ. Lorsque quelqu’un décède, il existe des situations où des personnes peuvent être victimes d’injustices...

Les États-Unis autorisent une troisième dose de vaccin pour tous les adultes

19/11/2021 | AFP

Cette annonce intervient au moment où les cas sont de nouveau en hausse aux États-Unis.

À la une

Les nouvelles du marché

08:43 | Refinitiv

Des Rohingyas poursuivent Facebook, traitement de GSK-Vir, Intel, les pétrolières et American Airlines.

Titres en action: American Airlines, Intel, Airbus, ABB

Mis à jour il y a 6 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Main-d'oeuvre: les 60-74 ans ne seront pas une panacée pour le secteur manufacturier

01/12/2021 | François Normand

SECTEUR MANUFACTURIER. Il faut par exemple avoir de bonnes capacités physiques pour travailler dans une aluminerie.