L'activité de forage du secteur pétrolier devrait progresser en 2022

Publié le 10/11/2021 à 14:02

L'activité de forage du secteur pétrolier devrait progresser en 2022

Publié le 10/11/2021 à 14:02

Par La Presse Canadienne

L’industrie est confrontée à une grave pénurie de main-d’œuvre qui pourrait entraver sa croissance. (Photo: La Presse Canadienne)

Calgary — L’activité de forage dans le secteur pétrolier canadien devrait revenir aux niveaux d’avant la pandémie en 2022, selon une nouvelle prévision de l’industrie.

L’Association des services pétroliers du Canada (ASPC) dit s’attendre à ce que 5400 puits soient forés au Canada l’année prochaine, une augmentation de 16% par rapport à cette année. Il s’agirait de son plus grand niveau d’activité depuis 2019.

L’ASPC a également révisé ses prévisions pour 2021 à 4650 puits, afin de s’ajuster à l’augmentation de l’activité pendant le dernier semestre. Au début de 2021, l’association s’attendait au forage de 3350 puits au cours de l’année.

Les prévisions de l’ASPC pour 2022 s’appuient sur un prix de référence moyen du baril de pétrole brut West Texas Intermediate (WTI) de 70 $US et un prix moyen du gaz naturel de 4,10 $US par millier de pieds cubes.

La présidente et cheffe de la direction de l’ASPC, Gurpreet Lail, a indiqué que même si les perspectives pour le secteur pétrolier étaient meilleures qu’il y a un an, l’industrie n’a pas encore rebondi au point où elle était avant la chute des prix du pétrole à la fin de 2014.

Selon elle, même si les prix plus élevés des matières premières entraînent une augmentation du forage, l’industrie est également confrontée à une grave pénurie de main-d’œuvre qui pourrait entraver sa croissance.

 

À la une

Québec veut 25 000 éducatrices en services de garde d'ici 2026

Il y a 30 minutes | La Presse Canadienne

C’est un total de 295 millions $ qui seront consacrés à différentes mesures.

Entreprises et consommateurs prévoient une forte inflation, selon la banque centrale

L’inflation est le problème économique le plus important pour les consommateurs.

Des lignes aériennes demandent de mettre fin aux tests de dépistage à l'arrivée

Il y a 40 minutes | La Presse Canadienne

Air Canada, WestJet et l’aéroport Pearson demandent un transfert de la capacité de test des aéroports vers la communauté