Élections : les chefs de parti manquent de prudence fiscale


Édition du 08 Septembre 2021

CHRONIQUE. Faisons d’abord un petit retour sur l’élection du 19 octobre 2015. L’équilibre fiscal était alors tellement dans les préoccupations des chefs de parti que Thomas Mulcair, chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), un parti de centre ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

La crise climatique, un eldorado pour le monde des affaires

28/09/2021 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Et si on faisait de la planète une « business »?

Préparez-vous à de l’instabilité politique à Ottawa

25/09/2021 | François Normand

ANALYSE. Depuis 1962, 10 des 20 élections fédérales ont produit un gouvernement minoritaire. Depuis 2004, c'est 5 sur 7.

À la une

Les prix des propriétés résidentielles montréalaises ont grimpé de 21% en novembre

Il y a 20 minutes | La Presse Canadienne

La faible offre de propriétés et la demande particulièrement forte ont exercé une pression à la hausse sur les prix.

Québec annonce des assouplissements à compter du 23 décembre

13:42 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

La santé publique recommande des assouplissements dans les rassemblements privés.

Sondage sur la vaccination obligatoire: une majorité, mais pas un consensus

Près des deux tiers des Canadiens seraient pour la vaccination obligatoire, 34% voient cette mesure d'un mauvais oeil.