É-U: recul des promesses de ventes de logements en septembre

Publié le 28/10/2021 à 11:23

É-U: recul des promesses de ventes de logements en septembre

Publié le 28/10/2021 à 11:23

Par AFP

Par rapport à septembre 2020, les signatures chutent de 8%. (Photo: )

Washington — Les promesses de ventes de logements ont marqué un recul inattendu en septembre aux États-Unis, après un fort rebond en août, a indiqué jeudi la Fédération nationale des agents immobiliers (NAR).

L'indice mesurant les signatures de promesses de ventes a reculé de 2,3% en septembre par rapport à août, pour s'établir à 116,7 points (l'indice 100 correspondant au niveau de 2001).

Cette baisse a déçu les analystes qui s'attendaient à une hausse de 1%, après une hausse de 8,1% en août.

Par rapport à septembre 2020, les signatures chutent de 8%.

Ce recul est vu comme un signe annonciateur d'une modération des prix de l'immobilier, juge Lawrence Yun, économiste en chef de NAR.

«Il convient de noter qu'il y aura moins de stocks jusqu'à la fin de l'année par rapport aux mois d'été, ce qui se produit presque chaque année», a-t-il détaillé, cité dans le communiqué.

«Certains acheteurs potentiels ont momentanément interrompu leur recherche de logement avec l'intention de reprendre en 2022», a ajouté l'économiste. 

«Nous serions surpris de voir les ventes revenir à leurs sommets de l'automne 2020», avertit Ian Shepherdson, économiste chez Pantheon Macroeconomics, anticipant toutefois une hausse des ventes et des constructions au quatrième trimestre, «une contribution positive à la croissance du PIB».

Cet indicateur est un baromètre avancé du marché immobilier puisqu'il se base sur les contrats de cession qui se concrétisent généralement dans les 45 jours.

Sur le même sujet

Bourse: Wall Street en rebond après deux séances de baisse

Mis à jour à 12:11 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto dans le vert avec un gain de plus de 95 points.

N'attendez pas l'entrevue de départ, faites en une de rétention

RHÉVEIL-MATIN. Cette pratique gagne des adeptes en pleine pénurie de main-d'oeuvre.

À la une

Aucun allégement des mesures sanitaires en vue

Mis à jour il y a 6 minutes | lesaffaires.com

En conférence de presse, le premier ministre admet toutefois voir «la lumière au bout du tunnel».

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»