É-U: les créations d'emplois plus fortes que prévu en avril

Publié le 06/05/2022 à 09:30

É-U: les créations d'emplois plus fortes que prévu en avril

Publié le 06/05/2022 à 09:30

Par AFP

De plus, le nombre de chômeurs est resté «essentiellement inchangé à 5,9 millions», note le ministère dans son communiqué. (Photo: 123RF)

9h20 | Washington — Le marché de l'emploi a confirmé sa solidité en avril, avec un taux de chômage stable à 3,6% et surtout des créations d'emplois plus fortes que prévu, selon les données du département du Travail publiées vendredi.

Au total, les employeurs ont ajouté 428 000 nouveaux emplois à l'économie notamment dans les secteurs des loisirs, de l'industrie manufacturière et des transports. C'est plus que les 395 000 emplois qui étaient attendus par un consensus d'analystes.

Le taux de chômage est resté à 3,6% proche de son niveau de février 2020, c'est à dire juste avant la propagation de la pandémie quand il était à 3,5% son plus bas niveau depuis 1969.

De plus, le nombre de chômeurs est resté «essentiellement inchangé à 5,9 millions», note le ministère dans son communiqué.

Le taux de chômage des personnes noires ou afro-américaines a par ailleurs diminué le mois dernier, à 5,9% contre 6,2% en mars. Mais il reste très supérieur à celui des Blancs (3,2%, inchangé) et à celui des Hispaniques (4,1%, en baisse de 0,1 point).

Le ministère relève en outre que «le taux d'activité indiquant la part de la population employée ou à la recherche d'un emploi a légèrement diminué par rapport à mars».

Tant le taux de participation au marché de l'emploi, à 62,2%, que le ratio emploi-population, à 60,0% ont peu varié au cours du mois dernier, et sont ainsi chacun inférieurs de 1,2 point de pourcentage à leur niveau de février 2020.

Depuis un an, les entreprises sont confrontées à des pénuries de main-d'œuvre chroniques après de nombreux départs à la retraite pendant la pandémie, et des démissions massives chaque mois pour trouver de meilleures conditions d'emplois. Selon une autre enquête récente du ministère du Travail, il y a plus de 11 millions d'emplois disponibles dans le pays, un record. 

Cela a alimenté la hausse des salaires, les employés s'efforçant de fidéliser leurs salariés et d'attirer de nouveau.

Les salaires se sont ainsi encore inscrits en hausse en avril, +0,3% par rapport à mars. Mais sur un an, ils augmentent de 5,5%, un bond toutefois insuffisant pour compenser l'inflation record.

Sur le même sujet

É-U: nouvelle hausse des inscriptions au chômage en juillet

04/08/2022 | AFP

Le marché de l’emploi avait surpris en juin, avec des gains d’emplois bien plus importants que prévu.

L'emploi chute plus tôt que prévu

15/07/2022 | Camille Robillard

Le marché du travail canadien a enregistré une perte de 43 200 emplois en juin, dont 27 000 au Québec.

À la une

Bourse: des prises de profits coupent l'élan de Wall Street qui termine en ordre dispersé

Mis à jour le 11/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Metro, Stella-Jones et CAE

11/08/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Metro, Stella-Jones et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

11/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.