É-U: les commandes de biens durables progressent moins vite en avril

Publié le 25/05/2022 à 09:42

É-U: les commandes de biens durables progressent moins vite en avril

Publié le 25/05/2022 à 09:42

Par AFP

Le montant total des commandes s'est élevé à 265,3 milliards de dollars américains, en hausse de 0,4% par rapport au mois de mars. (Photo: 123RF)

Washington — Les commandes de biens durables ont progressé un peu moins qu'attendu en avril aux États-Unis, tirées par l'aéronautique civil, le secteur qui enregistre la plus forte progression, selon les données publiées mercredi par le département du Commerce.

Le montant total des commandes s'est élevé à 265,3 milliards de dollars américains, en hausse de 0,4% par rapport au mois de mars, dont les données ont été révisées à la baisse (+0,6% au lieu de +0,8% initialement annoncé).

C'est un peu moins qu'attendu par les analystes, qui tablaient sur +0,6%.

Les nouvelles commandes enregistrées dans le secteur des transports «tirent cette hausse», détaille le département du Commerce.

Les commandes dans l'aéronautique civil enregistrent une hausse de 4,3% par rapport à mars, celles de l'aéronautique de défense progressent de 1,0%. Les commandes de biens d'équipement de défense et d'espace tirent également leur épingle du jeu (+2,5%).

À l'inverse, les commandes d'équipements de communications sont en baisse de 1,3% par rapport à mars.

Les biens considérés comme durables sont ceux utilisés pendant trois ans ou plus comme les voitures, les appareils électroménagers ou électroniques.

Les montants ne sont pas ajustés de l'inflation, qui s'est élevée en avril à 8,3% sur un an, ce qui signifie que les acheteurs ont moins de biens pour un même montant.

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Toronto clôture en hausse de plus de 150 points, Wall Street fermée

Mis à jour le 04/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. À Wall Street, les marchés étaient fermés en raison de la fête nationale des États-Unis.

À surveiller: Alimentation Couche-Tard, Shopify et Quincaillerie Richelieu

04/07/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Shopify et Quincaillerie Richelieu ? Voici quelques recommandations.

Les fondations doivent-elles planifier leur disparition?

Édition du 11 Mai 2022 | Maxime Bilodeau

PHILANTHROPIE. «Est-ce qu’on y gagnerait davantage collectivement si les fondations acceptaient de mourir?»