Des jambières uniques pour devenir numéro 1


Édition du 16 Avril 2016

Des jambières uniques pour devenir numéro 1


Édition du 16 Avril 2016

Par Marc Gosselin

Troisième fabricant d'équipement de gardiens de but derrière CCM et Vaughn Hockey, Bauer espère frapper un grand coup ce printemps en lançant ses nouvelles jambières Supreme OD1N, conçues au Québec.

Le projet OD1N, qui signifie «Un» en russe, a été lancé avant les Jeux olympiques de Sochi, en 2013. Le centre de R-D de Bauer, à Blainville, dans les Laurentides, a travaillé étroitement avec le gardien de but suédois Henrik Lundqvist afin de mettre au point ces jambières. «C'est une nouvelle manière de travailler, explique Mark Gignac, directeur des produits de gardiens de but. Pour nous, OD1N, c'est une plateforme d'innovation en continu.»

Finies les jambières cousues à la main, faites de cuir. Place à une jambière d'une seule pièce composée de matériaux innovants : élasthanne lycra et polyuréthane, entre autres. Selon Bauer, les jambières Supreme OD1N proposent un coefficient de retour plus élevé. Cela signifie que la rondelle rebondira à une vitesse de 35 km/h à la suite d'un lancer, par rapport à 17 km/h pour l'ancien modèle NXG de Bauer. Un attaquant qui voudra obtenir une meilleure chance de marquer devra s'éloigner du filet afin de prendre un bon retour de lancer.

Les détaillants offriront les jambières Supreme OD1N au grand public au cours des prochaines semaines. Pour le moment, Bauer propose seulement des jambières pleine grandeur, qui pèsent à peine deux kilos chacune. Des équipements intermédiaires feront leur arrivée en magasin en 2017.

Bauer refuse de divulguer des données spécifiques à l'égard de son positionnement dans le marché de détail, mais l'entreprise affirme que le marché de la Ligue nationale de hockey (LNH) est un bon indicateur de la position qu'elle occupe dans la vente au détail. L'entreprise équipait sept gardiens de but de la LNH lors de la saison 2015-2016, ce qui correspond à 11 % de parts de marché, au troisième rang derrière CCM et Vaughn Hockey. «Nous voulons passer au deuxième rang en 2017 et au premier rang en 2018», dit Mark Gignac.

Des tests sur le terrain

En plus du travail des designers et des équipes de développement de produit, l'équipe de tests en environnement de jeu joue un rôle crucial dans la mise en marché des produits de Bauer. Donald Nault, directeur de ce service, supervise le boulot de cinq employés à temps plein. Son mandat : recueillir les commentaires des athlètes qui testent les équipements afin de les améliorer.

«Six équipes collégiales, universitaires et de niveau junior AAA testent nos produits. C'est le cas des équipes de hockey masculines de l'Université McGill et du Collège Lionel-Groulx. Par exemple, les Redmen de McGill testent de 400 à 450 bâtons par saison. En 2015-2016, nous recenserons 1 000 heures de tests avec nos équipements», explique Donald Nault. Des hockeyeurs de haut niveau, qui jouent souvent en Europe pendant la saison, testent également les bâtons, patins et casques de Bauer en période estivale.

Bauer est une des marques de Performance Sports Group (Tor., PSG, 3,88 $). Depuis le début de 2016, le titre a chuté de 70 %. Il y a quelques semaines, la direction revoyait à la baisse ses prévisions de bénéfices pour l'exercice 2016 qui se terminera en mai. Ainsi, l'entreprise est passée d'une prévision de bénéfice par action de 0,66-0,69 $ US à 0,12-0,14 $ US.

À la une

Ça rapporte d’investir dans des organismes communautaires

24/01/2022 | Emmanuel Martinez

Investir dans les organismes communautaires est bon pour l’économie, selon une étude de la firme AppEco.

Bourse: Wall Street sauve les meubles et termine en hausse

Mis à jour le 24/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto rebondit en fin de journée mais termine quand même dans le rouge.

À surveiller: Peloton Interactive, Metro et Innergex

24/01/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Peloton Interactive, Metro et Innergex? Voici quelques recommandations d’analystes.