Cop22 : après la réflexion, l'heure est à l'action


Édition du 05 Novembre 2016

Cop22 : après la réflexion, l'heure est à l'action


Édition du 05 Novembre 2016

La 22e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP22) se désigne comme la «COP de l'action». Ce rendez-vous international sera axé sur les mesures permettant d'atteindre les objectifs de l'Accord de Paris, adopté l'an dernier par 195 États, dont l'un des principaux consiste à limiter le réchauffement climatique sous le seuil de deux degrés Celsius.

«Les technologies propres font partie des solutions, dit Denis Leclerc, président et chef de direction de la grappe Écotech Québec. C'est une belle occasion de promouvoir la créativité et l'ingéniosité des entrepreneurs du Québec en innovation pour combattre les changements climatiques.»

Plusieurs événements en marge des négociations formelles seront d'ailleurs prévus sur le site, dont un espace consacré à la société civile et un autre aux entreprises innovatrices. Sur place, Export Québec tiendra un Espace Québec-Canada pour permettre à des entreprises d'ici d'y organiser des rencontres.

Le ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation (MESI) du Québec s'attend à ce qu'environ 70 participants du Québec prennent part à des programmes d'affaires durant la COP22, principalement dans les secteurs du traitement des eaux et des déchets, de l'efficacité énergétique et des technologies de l'information. Ils participeront à ces rencontres par l'intermédiaire d'une mission commerciale dirigée par Export Québec.

Une trentaine de jeunes professionnels dans le domaine du développement durable s'envoleront pour leur part vers Marrakech avec l'organisation CAP COP22 (CAP, signifie connecter, agir et participer), tandis que huit jeunes entrepreneurs du secteur des technologies propres voyageront au sein d'une délégation formée par le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ).

«La COP22 regroupe des acteurs du monde entier, et ce sera l'endroit par excellence pour rencontrer des gens qui oeuvrent dans les technologies propres», juge Monsef Derraji, pdg du RJCCQ. Denis Leclerc, quant à lui, participera aussi à la COP22 dans le but de cibler des partenaires potentiels «pour accélérer la commercialisation des innovations d' ici».

À lire aussi :

Aquartis veut faire économiser l'eau potable

Une porte d'entrée sur le continent africain pour les innovations québécoises

Des graines de moutarde pour faire voler les avions

Assainir les cours d'eau en Afrique et au Québec

À la une

Bourse: Wall Street finit la semaine en hausse, moins anxieuse d'une récession et de l'inflation

Mis à jour à 17:10 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse de près de 350 points.

Bourse: un parallèle avec le début des années 2000

EXPERT INVITÉ. Je suis en train de lire «No Rules Rules» écrit par Reed Hastings, le cofondateur de Netflix.

Le français, notre langue d'affaires

BLOGUE INVITÉ. Soyons fiers de cette langue rassembleuse qui rythme nos vies depuis des générations.