Buy American: un «signal regrettable» juge la FCEI

Publié le 19/09/2011 à 10:59, mis à jour le 19/09/2011 à 11:02

Buy American: un «signal regrettable» juge la FCEI

Publié le 19/09/2011 à 10:59, mis à jour le 19/09/2011 à 11:02

Photo: Bloomberg

La récente proposition de l'administration Obama visant à introduire la clause « Buy American », va à l'encontre de l'engagement traditionnel des gouvernements canadien et américain en faveur du libre-échange, soutient la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI).

« Nous sommes très déçus d'apprendre que de telles dispositions ont été incluses dans les récentes annonces portant sur l'American Jobs Act », a déclaré ce matin, Catherine Swift, présidente de la FCEI. « De telles mesures protectionnistes ne se sont jamais avérées efficaces. Au contraire, elles finiront par imposer des prix plus élevés aux consommateurs américains en cette période où ils sont déjà en proie à une conjoncture économique difficile. »

Cette clause «Buy American» prévoit des restrictions en matière de commerce dans certaines parties du dernier projet de loi américain sur l'emploi (American Jobs Act) afin de stimuler l'économie. Étant donnée l'importance des échanges commerciaux avec les États-Unis, plusieurs entreprises du Québec et du reste du pays pourraient souffrir de telles mesures, jugées «protectionnistes» de ce côté-ci de la frontière.

«Le commerce libre et ouvert entre nos deux pays est vital pour la survie des PME des deux côtés de la frontière, soutient Mme Swift. La FCEI est heureuse de voir que le gouvernement canadien se penche sur cette question sans tarder afin de s'assurer que la situation des PME qui font du commerce avec les États-Unis n'est pas compromise à l'heure où le contexte des affaires est déjà précaire. »

À la une

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour à 17:15 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.

À surveiller: Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru

Que faire avec les titres de Quincaillerie Richelieu, Well Health et Guru? Voici quelques recommandations d’analystes.