Biden ne promet rien à l'égard d'un crédit d'impôt qui irrite le Canada et le Mexique

Publié le 18/11/2021 à 16:47

Biden ne promet rien à l'égard d'un crédit d'impôt qui irrite le Canada et le Mexique

Publié le 18/11/2021 à 16:47

Par La Presse Canadienne

On s’attend à ce que son projet de loi phare « Build Back Better » soit adopté à la Chambre. (Photo: La Presse Canadienne)

Washington — Le président américain Joe Biden ne fait aucune promesse à l’égard d’une éventuelle modification de sa proposition controversée d’un crédit d’impôt aux acheteurs de véhicules électriques fabriqués aux États-Unis et dans des usines syndiquées.

M. Biden, rencontrant le premier ministre Justin Trudeau dans le bureau ovale, a déclaré qu’il s’agirait de l’un des enjeux dont les deux dirigeants discuteraient.

«Je ne sais pas», a déclaré le président, avec M. Trudeau assis à sa droite, lorsqu’on lui a demandé s’il pourrait envisager de modifier la proposition pour éviter de nuire à l’industrie automobile canadienne.

«Nous allons en parler dans une certaine mesure», a-t-il affirmé.

M. Biden a également laissé entendre qu’il était trop tôt pour supposer que la proposition, qui fait partie du programme de dépenses sociales et de lutte au changement climatique de 1750 milliards $ actuellement en attente d’un vote à la Chambre des représentants, en sortira indemne.

On s’attend à ce que son projet de loi phare «Reconstruire en mieux» (« Build Back Better ») soit adopté à la Chambre, mais le passage sera plus difficile dans un Sénat également divisé, au sein duquel un démocrate modéré, le sénateur de Virginie-Occidentale Joe Manchin, a déjà déclaré qu’il n’aimait pas le fait que le crédit d’impôt utilise l’argent des contribuables pour choisir les gagnants et les perdants.

 

Sur le même sujet

Nouvelles frictions commerciales entre Washington et Ottawa

16:57 | AFP

Les deux pays s’affrontent depuis des mois sur l’octroi des contingents tarifaires, prévus dans l’AEUMC.

La faible croissance de sa population affaiblira le Québec au sein du Canada

Édition du 25 Mai 2022 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. La frilosité du gouvernement a des effets préjudiciables pour l’avenir du Québec.

À la une

À la une: les 300 plus grandes entreprises

Édition du 25 Mai 2022 | Les Affaires

Découvrez notre classement et les meilleures stratégies de recrutement.

Prospérer malgré l'adversité

Édition du 25 Mai 2022 | Marine Thomas

BILLET. Les grandes entreprises font face à des défis sans précédent et elles s’en tirent brillamment!

Recrutement: les grandes entreprises ont su tirer leur épingle du jeu malgré la pandémie

Édition du 25 Mai 2022 | Catherine Charron

SPÉCIAL GRANDES ENTREPRISES. La gestion des ressources humaines a connu une période d’ébullition incroyable.