Les ventes au détail ont reculé de 2,5% au Québec en mai

Publié le 23/07/2021 à 08:57, mis à jour le 23/07/2021 à 17:20

Les ventes au détail ont reculé de 2,5% au Québec en mai

Publié le 23/07/2021 à 08:57, mis à jour le 23/07/2021 à 17:20

Par La Presse Canadienne

(Photo: Graham Hughes pour La Presse Canadienne)

Les ventes au détail au Canada ont diminué pour un deuxième mois de suite, après deux mois consécutifs de gains, nouveau signe que la route qui permettra au Canada de sortir de sa récession pandémique est parsemée d’embuches.

La baisse de 2,1 % des ventes des détaillants enregistrée en mai est survenue alors que de nombreux détaillants étaient toujours confrontés à des fermetures au milieu de la troisième vague de contaminations à la COVID-19, a rappelé vendredi Statistique Canada.

Pour appuyer le caractère erratique de la situation économique, l’agence fédérale a fourni une estimation préliminaire des ventes au détail du mois de juin, qui devraient grimper de 4,4 % grâce à la réouverture de plusieurs magasins.

« La baisse des chiffres des ventes en mai n’est pas étonnante compte tenu des fermetures qui étaient vigueur à l’époque, en particulier en Ontario », a observé la porte-parole du Conseil canadien du commerce de détail, Michelle Wasylyshen, dans un courriel.

« Le vrai test sera les chiffres du mois suivant, qui montreront les effets de la réouverture. »

Les ventes ont diminué dans huit des onze sous-secteurs étudiés par Statistique Canada en mai, représentant plus de 65 % du commerce de détail du pays.

La plus forte baisse a été enregistrée chez les marchands de matériaux de construction et de matériel et fournitures de jardinage, qui ont vu leurs ventes reculer de 11,3 %.

Les ventes de la catégorie des vêtements et accessoires vestimentaires ont diminué de 11,2 %, près du quart des magasins de ce groupe ayant été fermés en moyenne pendant six jours au cours du mois. Les ventes des magasins de vêtements ont enregistré la baisse la plus marquée, soit 11,6 %, tombant à leur plus bas niveau depuis mai 2020.

« Les ventes de vêtements ont continué à languir tout au long de la pandémie et ont été largement affectées par les changements de comportement des consommateurs », a souligné Mme Wasylyshen. « Nous espérons que ce secteur rebondira dans les mois à venir, alors que les bureaux rouvriront et que les gens retourneront au travail. »

Pendant ce temps, les ventes de l’industrie des véhicules automobiles et de leurs pièces ont enregistré une baisse de 2,4 % en mai.

Les recettes ont augmenté de 0,8 % dans les magasins d’alimentation et de 0,9 % dans les stations-service.

Statistique Canada a indiqué que 5,6 % des détaillants interrogés pour calculer ses données mensuelles avaient été fermés à un moment donné en mai, contre environ 5,0 % le mois précédent.

Sur le même sujet

À la une

Le risque crypto pèse plus sur la Bourse qu’on ne le croit

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Les cryptos se montreraient contagieuses s’infiltrant dans les placements et les trésoreries.

Wall Street attend mardi son premier fonds indiciel indexé sur le bitcoin

Il y a 58 minutes | AFP

Le fonds indiciel (ETF) de ProShares, qui suivra le marché à terme du bitcoin, commencera à se négocier mardi.

Un patron qui veut son bien

Édition de Octobre 2021 | Denis Lalonde

BILLET. La fermeture du capital d'Exfo n'a pas permis de créer un maximum de valeur pour les actionnaires.