General Motors veut aider à déployer 40 000 bornes de recharge

Publié le 26/10/2021 à 16:07

General Motors veut aider à déployer 40 000 bornes de recharge

Publié le 26/10/2021 à 16:07

Par AFP

Le constructeur aspire à produire uniquement des voitures sans émissions en 2035. (Photo: 123RF)

General Motors a annoncé mardi vouloir aider à déployer à partir de l’année prochaine 40 000 bornes de recharge électrique publiques aux États-Unis et au Canada en lien avec ses concessionnaires.

Cette initiative doperait le réseau de recharges en Amérique du Nord, qui selon le ministère américain de l’Énergie, compte actuellement près de 125 000 bornes dans une peu plus de 51 000 stations.

L’idée, explique GM dans un communiqué, est de distribuer jusqu’à 10 bornes à chacun de ses concessionnaires et de les aider à décrocher des aides financières pour en acquérir plus. 

Les bornes ainsi obtenues seront installées dans des points clés, comme les lieux de travail, les immeubles, les lieux de sports et de divertissement ou les universités. 

Elles seront accessibles à tous les propriétaires de voitures électriques, et non pas seulement à ceux qui possèdent un véhicule fabriqué par GM.

Le constructeur, qui aspire à produire uniquement des voitures sans émissions en 2035, prévoit aussi de mettre en vente des bornes de recharge auprès des particuliers.

«Ces deux initiatives font partie de notre plan visant à mettre tout le monde dans un véhicule électrique, en rendant plus facile l’accès à des solutions de recharge», a souligné Mark Reuss, responsable chez GM, dans le communiqué. 

Le président américain Joe Biden ambitionne d’avoir un réseau de 500 000 bornes de recharge dans le pays. Des investissements sont prévus dans le vaste plan d’infrastructures en discussions depuis plusieurs mois au Congrès. 

Tesla, qui vend environ deux tiers des véhicules électriques aux États-Unis, a développé son propre réseau en Amérique du Nord: selon le ministère de l’Énergie, le groupe dispose aux États-Unis et au Canada d’environ 25 000 bornes Destination et Supercharger (plus puissantes) dans près de 6 300 stations. 

Son patron Elon Musk a annoncé en juillet qu’il prévoyait d’ouvrir son réseau de «Supercharger» à tous les véhicules électriques d’ici la fin de l’année. 

À la une

L’intelligence artificielle au service de la surconsommation?

Il y a 23 minutes | Hugues Foltz

BLOGUE INVITÉ. Pour plusieurs, le temps des fêtes rime avec achats et rabais. Mais, en avez-vous vraiment besoin?

Des travailleurs du secteur pétrolier se recyclent dans les technologies

Il y a 5 minutes | La Presse Canadienne

Un nombre croissant de travailleurs du secteur pétrolier réorientent leur carrière vers le secteur des technologies.

Wall Street: Lucid, visé par une enquête du SEC, s'effondre

Il y a 31 minutes | AFP

Le fabricant de véhicules électriques fait l'objet d'une enquête du SEC sur les conditions de son entrée en Bourse.