Automobile: le Canada contestera avec le Mexique l'interprétation des règles commerciales

Publié le 13/01/2022 à 13:26

Automobile: le Canada contestera avec le Mexique l'interprétation des règles commerciales

Publié le 13/01/2022 à 13:26

Par AFP

Les deux pays craignent que le plan d’investissement américain nuise sérieusement à leur secteur automobile respectif. (Photo: 123RF)

Le Canada a annoncé jeudi vouloir se joindre au Mexique pour contester la façon dont les États-Unis interprètent les règles du secteur automobile en vertu du traité de libre-échange nord-américain ou ACEUM.

La semaine dernière, le Mexique a demandé à ce qu’un groupe spécial de règlement des différends soit mis en place pour résoudre les différences dans l’interprétation de l’accord commercial. 

«Le Canada se joint à la demande du Mexique pour établir un groupe spécial de règlement des différends», a déclaré la ministre canadienne du Commerce international, Mary Ng. 

Dans un communiqué, Ottawa affirme que «l’interprétation adoptée par les États-Unis en juillet 2020 n’est pas conforme à l’ACEUM».

L’Accord Canada-États-Unis-Mexique, qui a remplacé l’ALÉNA le 1er juillet 2020, permet aux voitures fabriquées en Amérique du Nord de bénéficer d’un traitement hors taxes.

Cet accord commercial, ratifié par l’ex-président des États-Unis Donald Trump, a rehaussé l’exigence de contenu régional à 75%, contre 62,5% sous l’ancien traité. 

Le Canada affirme avoir «bon espoir» qu’un groupe spécial de règlement de différends pourra assurer « une résolution rapide du dossier ».

Selon le calendrier prévu par l’accord commercial, ce groupe devrait publier un rapport à l’été 2022.

Le Canada et le Mexique sont par ailleurs irrités par la politique protectionniste des États-Unis dans le développement des voitures électriques. Les deux pays craignent que le plan d’investissement américain nuise sérieusement à leur secteur automobile respectif.

 

 

À la une

Gaz naturel: comment le Canada a échappé au chantage de Poutine

21/05/2022 | François Normand

ANALYSE. Sans l'exploitation des gaz de schiste, le Canada serait dépendant du gaz russe et à la merci de Moscou.

Bourse: hyper volatile, Wall Street conclut proche de l'équilibre mais perd sur la semaine

Mis à jour le 20/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto enregistre un gain hebdomadaire pour la première fois en 2 mois.

À surveiller: Lightspeed, Canopy Growth et Alimentation Couche-Tard

20/05/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Lightspeed, Canopy Growth et Couche-Tard? Voici quelques recommandations d’analystes.