iBwave veut doubler ses ventes

Publié le 31/01/2009 à 00:00

iBwave veut doubler ses ventes

Publié le 31/01/2009 à 00:00

Entrevue avec son pdg, Mario Bouchard, nommé Personnalité du mois en technologies de l'information.

Journal Les Affaires - L'économie s'effondre, mais votre entreprise double son chiffre d'affaires. Quelle est la clé de cette réussite ?

Mario Bouchard - Attention aux généralisations. La crise est inégale. Certains marchés, et dans certaines régions du monde, ont ralenti, mais la situation demeure encore très bonne ailleurs. Dans nos marchés, l'Europe, et en particulier en Europe de l'Est, n'est plus ce qu'elle était. Les États-Unis vont moins bien, mais ce n'est pas la catastrophe. Le Moyen-Orient roule quant à lui très fort. De plus, nous avons su développer une solution, le logiciel RF-vu, pour un créneau particulier, l'aide à la conception de réseaux sans fil intérieurs, domaine en croissance dans lequel nous sommes seuls. Tout ceci fait que nous continuons de progresser.

JLA - En quoi consiste votre logiciel phare ?

M.B. - Il permet aux opérateurs de téléphonie et aux intégrateurs de systèmes de télécommunications de réaliser virtuellement des réseaux avec toutes les technologies mobiles et bandes de fréquences possibles, d'en créer l'architecture et d'en tester l'efficacité. Il fournit aussi tous les documents nécessaires à l'implantation de ces réseaux, comme les rapports de coûts, de sécurité, les caractéristiques techniques des équipements utilisés, etc. Avec les besoins croissants de services sans fil et de transmission de données, opérateurs et intégrateurs doivent constamment concevoir ou améliorer des réseaux dans des délais courts et à coûts réduits. Nous les aidons à tenir leurs promesses. Les fabricants d'équipement pour réseaux sans fil [antennes, routeurs, etc.] s'en servent aussi pour tester leurs produits et les comparer à ceux de leurs concurrents.

JLA - Comment vous est venue l'idée de ce logiciel ?

M.B. - Quand je travaillais pour Bell et Telus, notamment lors de l'établissement du réseau sans fil du Montréal souterrain, j'ai constaté que les ingénieurs qui concevaient les réseaux intérieurs avaient chacun leurs propres façons de travailler, car il n'existait pas de logiciel standard pour la création de réseaux mobiles. Il était clair pour moi que l'industrie avait besoin d'un logiciel standard, et les faits m'ont donné raison.

JLA - Comment se dessine l'avenir d'iBwave ?

M.B. - Nos ventes doublent. Nous employons 31 personnes et nous prévoyons passer à 44 cette année et 60 en 2010. Nous allons poursuivre nos efforts de commercialisation, revamper notre image d'entreprise et notre site Web, et bien sûr améliorer notre logiciel. Nous avons capté l'attention de grandes entreprises, comme Bell, Telus, Sprint, Vodafone, Alcatel et Ericsson, et nous sommes présents dans 120 pays. Toutefois, nous n'occupons que 10 % de notre marché potentiel. Il faut continuer à imposer notre logiciel comme le standard de l'industrie avant que des concurrents se réveillent.

À la une

5G de Huawei: Ottawa annoncera sa décision «prochainement»

Le ministre François-Philippe Champagne dit que la décision s’appuiera sur des impératifs liés à la sécurité nationale.

À l'aube d'une nouvelle ère avec la 5G

Édition du 19 Janvier 2022 | Emmanuel Martinez

La 5G est à nos portes. Votre entreprise est-elle prête pour ce bouleversement ?

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

Il y a 35 minutes | Emmanuel Martinez

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.