Google, un simple géant du Web, finalement

Publié le 21/02/2009 à 00:00

Google, un simple géant du Web, finalement

Publié le 21/02/2009 à 00:00

Forte de son écrasante domination sur le Web, l'entreprise californienne avait en effet décidé, il y a trois ans, de tenter d'accaparer une part importante du marché du placement d'annonces en presse écrite, à la télévision et à la radio.

Dans le secteur de la radio, en 2006, elle a investi 102 millions de dollars - voire plus, l'accord prévoyant des contreparties financières de 1,24 milliard de dollars américains selon les résultats - dans DMarc Broadcasting, une entreprise de Newport Beach, en Californie, qui a développé une plateforme permettant de gérer l'achat et la vente d'espaces publicitaires à la radio.

Trois ans plus tard, force est de constater que, même si 1 600 stations en sont clientes, les revenus tirés du placement publicitaire en radio sont décevants. "Nous avons consacré des ressources importantes au développement de ce projet et avons beaucoup appris, mais nous n'avons pas eu l'effet souhaité", explique laconiquement Susan Wojcicki, vice-présidente, gestion de produits, de Google dans un message publié sur un des blogues de l'entreprise.

Google garde espoir à la télévision

L'abandon des projets de Google en presse écrite avait quant à lui été annoncé le 21 janvier.

Google Print Ads avait quand même réussi à convaincre 800 journaux américains, dont The New York Times, The Los Angeles Times, The Chicago Tribune et The San Jose Mercury News, d'utiliser ses services de régie publicitaire. Encore là, les résultats n'étaient pas à la hauteur des attentes.

Pour l'heure, seul Google TV Ads, lancé en 2007, subsiste sur les trois projets d'incursion de Google hors de son marché naturel, Internet. Ce service n'est pour l'heure pas remis en question, affirme Mme Wojcicki. Mais ne dit-on pas Jamais deux sans trois ?

jerome.plantevin@transcontinental.ca

À la une

5G de Huawei: Ottawa annoncera sa décision «prochainement»

Il y a 50 minutes | François Normand

Le ministre François-Philippe Champagne dit que la décision s’appuiera sur des impératifs liés à la sécurité nationale.

À l'aube d'une nouvelle ère avec la 5G

Édition du 19 Janvier 2022 | Emmanuel Martinez

La 5G est à nos portes. Votre entreprise est-elle prête pour ce bouleversement ?

Le CELI de Guillaume Roy-Gagné: commencer tôt, préserver la cagnotte

Édition du 19 Janvier 2022 | Jean Décary

C’est à la coquette somme de 19 000$ que s’élève la valeur du CELI de ce jeune homme originaire de Saint-Hyacinthe.