Le premier ministre Justin Trudeau rouvre l'ambassade canadienne à Kyiv

Publié le 09/05/2022 à 08:36, mis à jour le 09/05/2022 à 09:44

Le premier ministre Justin Trudeau rouvre l'ambassade canadienne à Kyiv

Publié le 09/05/2022 à 08:36, mis à jour le 09/05/2022 à 09:44

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre fédéral Justin Trudeau s’est rendu inopinément en Ukraine. (Photo: La Presse Canadienne)

Pour retrouver toute notre couverture sur l'invasion de l'Ukraine par la Russie, c'est ici. NDLR. Certains contenus sont explicites et peuvent être difficiles à lire.

Ottawa — Durant la fin de semaine, le premier ministre fédéral Justin Trudeau s’est rendu inopinément en Ukraine où il a notamment rouvert l’ambassade canadienne à Kyiv, dimanche, et réitéré son appui inébranlable au pays envahi par les troupes russes depuis plusieurs semaines.

M. Trudeau a rencontré le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Il s’agissait de leur premier face-à-face en personne depuis le début de l’invasion russe.

Il a profité de l’événement pour annoncer une nouvelle aide militaire à l’Ukraine, notamment 18 caméras pour drone, de l’imagerie satellitaire à haute résolution, des armes légères et des munitions.

Le gouvernement fédéral versera 25 $ millions au Programme alimentaire mondial pour assurer la sécurité alimentaire de l’Ukraine. Les produits importés de ce pays ne seront pas soumis aux tarifs douaniers au cours de la prochaine année, a annoncé M. Trudeau.

Ottawa impose des sanctions contre 40 autres individus et cinq entités russes. Selon le premier ministre, il s’agit «d’oligarques, des proches associés du régime et du secteur de la défense, tous complices de la guerre de Vladimir Poutine».

Le Canada versera une contribution de 10 millions $ pour soutenir les activités liées aux droits de la personne, à la société civile et au déminage en Ukraine

 

Visite à Irpin

Accompagné de la vice-première ministre Chrystia Freeland et de la ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly, M. Trudeau s’est rendu à Irpin, une ville de la banlieue de Kyiv dévastée par les combats acharnés qui s’y sont déroulés.

En conférence de presse, M. Trudeau a dit qu’il avait pu observer «ce que le peuple ukrainien peut accomplir avec son courage et ses valeurs».

«C’est une vraie inspiration de constater comment les gens se sont levés pour défendre leur vie, défendre leurs communautés, défendre un avenir radieux pour eux et leurs familles dans un pays qu’ils aiment», a déclaré M. Trudeau.

Il a aussi accusé Vladimir Poutine d’être responsable des crimes de guerre commis en Ukraine par les soldats russes.

«Il a fait un profond mauvais calcul en sous-estimant le courage et la force du peuple ukrainien ainsi que la détermination des pays alliés d’être là pour eux», a-t-il lancé. 

Faisant un parallèle avec la Seconde Guerre mondiale, dont on célébrait dimanche le 77e anniversaire de la victoire en Europe, M. Trudeau a dit que M. Poutine faisait «honte à la mémoire des millions de Russes qui ont lutté et fait des sacrifices pour vaincre le fascisme et assurer la liberté pour l’Europe et le monde».

Plus tôt, accompagnée d’une escorte fortement armée, la délégation canadienne était arrivée à l’ambassade pour une cérémonie des couleurs. L’ambassadrice Larisa Galadza était également présente. L’unifolié a finalement été levé à côté de l’immeuble, car le premier mât choisi était brisé.

«J’ai été très touché de lever le drapeau canadien. C’est une reconnaissance de la bravoure et des capacités du peuple ukrainien qui a su défendre cette ville. C’est très bon de voir le drapeau canadien être là dans les rues de Kyiv», a témoigné M. Trudeau. 

La Presse Canadienne avait été mise au courant de la visite de M. Trudeau à condition de ne rien révéler avant qu’elle soit rendue publique, pour une question de sécurité.

L’Associated Press avait indiqué que la Première Dame des États-Unis, Jill Biden, avait fait une visite dans l’ouest de l’Ukraine pour y rencontrer Olena Zelenska, son homologue ukrainienne.

Plusieurs autres chefs de gouvernement se sont rendus en Ukraine en signe de solidarité depuis le début du conflit, dont Boris Johnson, Karl Nehammer et Ursula von der Leyen.

Les diplomates de la plupart des pays occidentaux avaient fui l’Ukraine quand la Russie avait envahi le pays. Mais plusieurs sont revenus. Certains des alliés du Canada au G7 ont rouvert leur ambassade: la France et l’Italie au cours de la troisième semaine d’avril et le Royaume-Uni, la semaine dernière.

Sur le même sujet

Reconstruire l'Ukraine coûtera au moins 750G$US

Mis à jour le 04/07/2022 | AFP

Reconstruire l'Ukraine sera «la tâche commune de tout le monde démocratique», a estimé le président du pays.

Volatilisé depuis cinq ans, un magnat canadien jugé en Chine

04/07/2022 | AFP

Xiao Jianhua était l'un des hommes les plus riches de Chine et le fondateur du conglomérat Tomorrow.

À la une

Bourse: Toronto clôture en hausse de plus de 150 points, Wall Street fermée

Mis à jour le 04/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. À Wall Street, les marchés étaient fermés en raison de la fête nationale des États-Unis.

À surveiller: Alimentation Couche-Tard, Shopify et Quincaillerie Richelieu

04/07/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Couche-Tard, Shopify et Quincaillerie Richelieu ? Voici quelques recommandations.

Les fondations doivent-elles planifier leur disparition?

Édition du 11 Mai 2022 | Maxime Bilodeau

PHILANTHROPIE. «Est-ce qu’on y gagnerait davantage collectivement si les fondations acceptaient de mourir?»