Ukraine: pourparlers en suspens, haro mondial sur la menace nucléaire de Poutine

Publié le 27/02/2022 à 17:30, mis à jour le 27/02/2022 à 17:30

Ukraine: pourparlers en suspens, haro mondial sur la menace nucléaire de Poutine

Publié le 27/02/2022 à 17:30, mis à jour le 27/02/2022 à 17:30


10h53 | Le Canada ferme son espace aérien «à tous les exploitants d'aéronefs russes»

 

Ottawa — Le Canada ferme son espace aérien «à tous les exploitants d'aéronefs russes» en réaction à l'invasion de l'Ukraine par les troupes de Vladimir Poutine, a annoncé dimanche sur Twitter le ministre canadien des Transports Omar Alghabra.

Le Canada rejoint ainsi la grande majorité des États européens qui ont tour à tour fermé leur ciel aux compagnies russes.

«Nous tiendrons la Russie responsable de ses attaques non provoquées contre l'Ukraine», a annoncé M. Alghabra.

Il n'existe actuellement aucune liaison directe entre les aéroports canadiens et russes, mais cette décision risque de compliquer grandement les vols opérés par la compagnie russe Aeroflot entre la Russie et les Etats-Unis, et d'autres pays américains, via le ciel canadien.

«Le gouvernement du Canada interdit l'exploitation dans l'espace aérien canadien d'un aéronef qui est détenu, nolisé (affrété, NDLR) ou exploité par des intérêts russes», a précisé à l'AFP la directrice des communications du ministre des Transports, Valérie Glazer.

«Les avions privés exploités par des intérêts russes sont bannis», a-t-elle insisté dans un courriel à l'AFP. 

De l'Allemagne à la Suède, en passant par la France, l'Espagne et l'Italie, les pays européens ont décidé de fermer leur espace aérien aux compagnies russes, en représailles à l'invasion de l'Ukraine par Moscou.

Même décision de l'Irlande, de la Belgique, des Pays-Bas, de l'Italie, de l'Autriche et de la Macédoine du Nord.

 

10h10 | L’Ukraine confirme des pourparlers avec Moscou, la « force de dissuasion » russe en alerte

 

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.