Ukraine: pourparlers en suspens, haro mondial sur la menace nucléaire de Poutine

Publié le 27/02/2022 à 17:30, mis à jour le 27/02/2022 à 17:30

Ukraine: pourparlers en suspens, haro mondial sur la menace nucléaire de Poutine

Publié le 27/02/2022 à 17:30, mis à jour le 27/02/2022 à 17:30


10h53 | La Russie suspendue, le Conseil de l’Europe appelle ses membres à la « solidarité » financière

Strasbourg — Le Conseil de l’Europe, qui vient de suspendre Moscou après l’invasion de l’Ukraine par les troupes russes, a appelé dimanche ses États membres à la « solidarité » financière afin de pallier d’éventuelles pertes de financement si Moscou venait à ne plus payer ses contributions. 

« Je salue de tout cœur l’initiative qui vient d’être votée (dimanche) au Bundestag », la chambre basse du Parlement allemand, « visant à garantir que le Conseil de l’Europe ne subisse aucun préjudice financier à moyen ou long terme » après la suspension des droits de représentation de la Russie, décidée vendredi, a déclaré dans un communiqué Tiny Kox, président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

« J’appelle les parlements des 46 autres États membres du Conseil de l’Europe (...) à faire pression pour obtenir un financement accru de leurs gouvernements afin de couvrir toute perte éventuelle des contributions russes à l’organisation », a-t-il poursuivi, se disant « convaincu qu’il y aura un soutien écrasant pour cela ».

« La Russie reste tenue de respecter ses obligations financières vis-à-vis du Conseil de l’Europe », a-t-il toutefois insisté, alors que Moscou avait déjà suspendu dans le passé ses cotisations, en rétorsion à la suspension du droit de vote de la délégation russe au sein de l’APCE après l’annexion de la Crimée, en 2014.

La pérennité de l’institution paneuropéenne avait alors été menacée.

« Il est clair, en ces temps sombres, que les valeurs que défend le Conseil de l’Europe sont plus nécessaires que jamais, et l’organisation doit rester financièrement viable à long terme », a insisté Tiny Kox.

« Nous avons adopté ensemble une position de principe face à l’attaque totalement injustifiée de la Russie contre l’Ukraine. Agir maintenant, en solidarité, garantira que notre travail n’aura pas à souffrir à cause de cette position », a-t-il conclu.

 

10h53 | Le Canada ferme son espace aérien «à tous les exploitants d'aéronefs russes»

 

À la une

L’évolution technologique des éoliennes

Mis à jour il y a 19 minutes | Initiative de journalisme local

Les éoliennes d’aujourd’hui sont beaucoup plus efficaces que les premières installées au Québec.

À surveiller: Apple, Microsoft et Gildan

10:22 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Apple, Microsoft et Gildan? Voici quelques recommandations d’analystes.

Huit autres organisations adhèrent au code volontaire d'Ottawa en matière d'IA

Il y a 11 minutes | La Presse Canadienne

Ces organisations comprennent le fabricant d'ordinateurs Lenovo et la société de cartes de crédit Mastercard.