Privatisation des aéroports de Madrid et Barcelone: 7 candidats

Publié le 13/09/2011 à 11:00

Privatisation des aéroports de Madrid et Barcelone: 7 candidats

Publié le 13/09/2011 à 11:00

Par AFP

Les sept consortiums candidats à la privatisation des aéroports de Madrid et Barcelone ont passé avec succès la première phase de l'appel d'offres et ont jusqu'au 31 octobre pour présenter une offre technique et économique, a annoncé mardi le gestionnaire des aéroports.

Tous les candidats ont "démontré avoir l'aptitude technique et économico-financière exigée et passent à la deuxième phase de l'appel d'offres", selon un communiqué d'Aena, organisme de gestion des aéroports espagnols.

Chacun des aéroports, dont 90,05% est privatisé, a reçu six candidatures dont cinq communes, avait indiqué Aena la semaine dernière.

Les candidats aux deux appels d'offres sont des consortiums menés par l'Espagnol Ferrovial, l'Indien GMR Infrastructure, le Singapourien Changi Airport, le Français Aéroports de Paris (ADP) et l'Allemand Fraport.

En outre, pour l'aéroport de Madrid-Barajas, l'Espagnol Grupo San José est aussi candidat, et pour celui de Barcelone-El Prat, son compatriote Abertis s'est joint à la course.

Le gouvernement socialiste a lancé en juillet le processus de privatisation des aéroports de Madrid (où il espère lever 3,7 milliards d'euros) et Barcelone (dont il veut tirer 1,6 milliard), dans le cadre d'une concession de vingt ans, prolongeable de cinq.

Le processus doit être bouclé fin novembre.

L'entreprise qui remportera la concession aura un délai de trois mois avant d'en prendre les commandes et pourra donc le faire au printemps 2012.

Madrid avait annoncé en décembre ces mesures, destinées à calmer la tension des marchés, en même temps que la privatisation de jusqu'à 30% de sa société publique de loterie, qui devrait elle avoir lieu en octobre, et dont le gouvernement espère quelque 7 milliards d'euros.

Ces rentrées d'argent doivent permettre de réduire d'environ un tiers les besoins de financement de l'Etat espagnol pour 2011, selon la ministre de l'Economie Elena Salgado.

À la une

Bourse: Wall Street termine en berne une semaine volatile

Mis à jour le 17/09/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Toronto a clôturé la séance de vendredi à son plus faible niveau en près de quatre semaines.

Titres en action: Banque Royale, GSK, Next, Stellantis

Mis à jour le 17/09/2021 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

À surveiller: Marché Goodfood, Alithya et Doordash

17/09/2021 | Catherine Charron

Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de faire bouger les cours prochainement.