L'OIRPC affiche un rendement de 6,8% pour son plus récent exercice

Publié le 19/05/2022 à 11:26

L'OIRPC affiche un rendement de 6,8% pour son plus récent exercice

Publié le 19/05/2022 à 11:26

Par La Presse Canadienne

Selon l’OIRPC, les placements en actions de sociétés fermées, en infrastructures, en biens immobiliers et en instruments de crédit ont eu le plus grand apport au rendement global de la caisse pour l’exercice. (Photo: 123RF)

Toronto — L’Office d’investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC) a indiqué jeudi que sa caisse, qui regroupe le compte de base et le compte supplémentaire du RPC, avait dégagé un rendement de 6,8% pour son plus récent exercice financier. 

Selon l’office, les gains réalisés au cours de l’exercice clos le 31 mars ont fait grimper ses actifs nets à 539 milliards de dollars, alors qu’ils étaient de 497 G$ un an plus tôt. 

Cette augmentation comprend un bénéfice net de 34 G$ et des transferts nets du Régime de pensions du Canada (RPC) de 8 G$. 

Selon l’OIRPC, les placements en actions de sociétés fermées, en infrastructures, en biens immobiliers et en instruments de crédit ont eu le plus grand apport au rendement global de la caisse pour l’exercice. 

Il a ajouté que la volatilité des marchés boursiers au cours du dernier trimestre de l’exercice avait atténué les rendements obtenus pendant les neuf mois précédents, et que les prix des obligations avaient reculé eux aussi au quatrième trimestre. 

Sur cinq ans et dix ans, le rendement de l’OIRPC s’est chiffré à 10,0% et 10,8%. 

Le chef de la direction de l’OIRPC, John Graham, a fait valoir que la caisse avait livré de solides rendements malgré les conditions turbulentes du marché dans la foulée de la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine, ainsi que les perturbations de la chaîne d’approvisionnement attribuables à la pandémie et à la forte inflation. 

À la une

Bourse: Toronto clôture en baisse de près de 200 points

Mis à jour à 17:47 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street finit en ordre dispersé, la baisse des taux profite au secteur technologique.

À surveiller: Boralex, Air Canada et Canopy Growth

09:15 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Boralex, Air Canada et Canopy Growth ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les sociétés technologiques affichent moins de postes

Les start-up ont commencé à gérer leurs finances de manière plus serrée en raison de la débâcle du secteur à la Bourse.