Votre tolérance au risque

Publié le 01/05/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:50

Votre tolérance au risque

Publié le 01/05/2009 à 00:00, mis à jour le 08/10/2013 à 08:50

Imaginez que votre père vous annonce qu'il a perdu 12 000 dollars sur les 48 000 dollars qu'il avait investis en 2007. Vous étiez pourtant témoin : il avait clairement indiqué qu'il voulait protéger son capital. Le représentant qui a fait la répartition d'actif de son portefeuille affirme que votre père avait choisi un risque moyen. Cela suffit-il pour expliquer 25 % de perte ?

Les placements garantis n'offrent qu'un rendement de 3 %. Le manque d'épargne incite les gens à préférer le rendement à la sécurité. Par temps difficiles, la loterie du placement fait plus de perdants que de gagnants. Le risque se mesure en fonction de son exposition aux actions par rapport aux revenus fixes comme les obligations. En 2008, les actions (S&P/TSX) ont produit une perte de - 33 % alors que les obligations (MCS) ont rapporté + 8,55 %.

La vulnérabilité d'un portefeuille dépend de la répartition de son actif. La sécurité réduit le rendement, et le risque l'augmente. Une industrie a été créée pour nous vendre du rendement. Selon la répartition de vos actifs - actions par rapport à obligations -, le rendement varie énormément.

Les caisses de retraite prudentes adoptent habituellement une position équilibrée entre les revenus fixes et les actions. Si votre père a perdu 25 % de son portefeuille, il comprend à ses dépens qu'en prenant un risque pour obtenir plus de rendement, il ne s'attendait pas à perdre 12 000 dollars. Un portefeuille d'obligations lui aurait rapporté un rendement de 8 %. Hormis la garantie de 100 000 dollars de la Société d'assurance-dépôts du Canada et les obligations garanties par un gouvernement, il n'y a pas de sécurité du capital.

Les huit affirmations suivantes vous permettront d'évaluer votre tolérance au risque, donc la répartition de votre por-tefeuille : pour chacune d'elles, attribuez-vous une note entre 1 et 5, 1 signifiant que vous êtes totalement en désaccord et 5, totalement en accord. Plus votre total est élevé, plus grande est votre tolérance au risque.

1. J'ai une bonne connaissance des différents placements et des modes d'investissement ;

2. J'ai une bonne connaissance fiscale des placements ;

3. Je supporte facilement de subir une perte importante ;

4. Mon horizon de placement est grand : je peux attendre des années pour toucher mes économies ;

5. Je peux tolérer que l'accès à mon argent soit restreint ;

6. Je n'ai pas besoin de revenus réguliers provenant du capital ;

7. J'ai une expérience des différentes stratégies d'investissement ;

8. Je maîtrise les principaux ratios financiers.

Plus votre pointage est élevé, plus vous avez d'expérience, plus vous pouvez investir en actions. À l'inverse, un pointage faible vous rapproche des placements garantis. Dans tous les cas, vous vous qualifiez pour épargner davantage afin d'atteindre vos objectifs financiers pour 2009.

Répartition d'actif

Rendement en 2008

- 16,3 %

Actions 40 %

Revenu fixe 60 %

- 13,2 %

Actions 50 %

Revenu fixe 50 %

Source : Raymond, Chabot Gestion privée, portefeuille de référence de la firme Morneau Sobeco 2008

Un homme

" Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie

Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir [...]

Tu seras un homme, mon fils. "Rudyard Kipling

francois.morency@transcontinental.ca

À la une

En route pour l'environnement

Édition du 13 Octobre 2021 | Nicolas St-Germain

MILLE MOTS. Parmi les Canadiens sur le point d’acheter une voiture, 35 % d’entre eux envisagent de se procurer...

Prochain redécoupage: le Canada aura 342 circonscriptions, le Québec perd un siège

Le nombre de sièges est recalculé tous les dix ans après un recensement.

Goldman Sachs voit son bénéfice bondir mais reste attentif aux risques pesant sur l'économie

14:00 | AFP

Il a été tiré par les revenus générés par la division de banque d’investissement, qui se sont envolés de 88%.