Où trouver de l'information sur les obligations de société

Publié le 22/08/2009 à 00:00

Où trouver de l'information sur les obligations de société

Publié le 22/08/2009 à 00:00

J'ai acheté une obligation de société par l'entremise de mon courtier Disnat. Ce dernier ne m'a pas précisé la cote de crédit de l'entreprise. Où puis-je la trouver ?

De plus, je me demande, une fois l'obligation achetée, où je pourrai suivre le cours de l'obligation.

J'ai réussi à trouver un site Internet qui indique le cours historique d'une action, mais pas celui d'une obligation.

- Laurent

Règle générale, il y a moins d'information diffusée sur les obligations que sur les titres boursiers.

Afin de trouver la cote de crédit de votre obligation, je vous suggère de consulter d'abord le site Internet de l'entreprise elle-même. L'information devrait se trouver sous l'onglet des relations avec les investisseurs.

Vous pouvez aussi consulter les sites des principales agences de crédit, soit Standard & Poor's (standardandpoors.com), Moody's (moodys.com) et Dominion Bond Rating Service (dbrs.com).

En passant, vous auriez eu avantage à vous informer de la cote de crédit avant d'acheter l'obligation. Cette cote sert à évaluer la solvabilité de la société émettrice. Les titres des sociétés de premier ordre, qui constituent des placements plus sûrs, reçoivent une note supérieure (la plus élevée étant AAA), tandis que les obligations de sociétés risquées ont une note basse (comme C).

Les épargnants devraient éviter les obligations risquées, pour se concentrer sur celles qui ont une cote de crédit d'au moins A.

Les obligations se négocient comme les actions. Leurs cours fluctuent donc de la même façon, constamment, en fonction de facteurs tels que les taux d'intérêt et les perspectives économiques.

Par contre, obtenir de l'information sur les obligations de société n'est pas aussi facile que pour les actions.

Vous pouvez cependant trouver le cours des obligations sur la plupart des sites Internet des courtiers à commission réduite. Par exemple, chez Disnat, vous devez faire une recherche dans la section " Transactions ", sous l'onglet " Revenu fixe ".

Au Canada, le site Canadian fixedincome.ca offre une information détaillée sur les obligations. Aux États-Unis, le site InvestingInBonds.com vous donnera les hauts et les bas de la journée pour un grand nombre d'obligations américaines.

Enfin, je me permets de vous faire une suggestion. L'achat d'obligations de société n'est pas facile pour l'épargnant. Une bonne solution est d'opter pour un fonds négocié en Bourse spécialisé dans les obligations.

Par exemple, au Canada, le fonds iShares CDN Corporate Bond (symbole XCB, à la Bourse de Toronto), qui offre un portefeuille diversifié d'obligations de société tout en prélevant des frais de gestion peu élevés (0,4 % par année).

L'action d'EarthFirst ne vaut plus rien

J'ai acheté des actions d'Earth- First à la Bourse de Toronto par l'intermédiaire de Disnat Direct. Mais depuis, l'entreprise a été radiée de la Bourse de Toronto.

Quels sont mes options afin de récupérer mon capital ? Est-ce que je dois garder mon ordre de vente ouvert ?

- Gaétan

EarthFirst Canada n'a pas publié de résultats financiers depuis le deuxième trimestre de 2008. C'est pour cela que les autorités de la Bourse torontoise ont interdit les opérations sur le titre.

Depuis le 4 novembre 2008, EarthFirst tente de se restructurer après s'être protégée de ses créanciers.

L'entreprise de Calgary tentait de réaliser des projets d'énergie renouvelable, principalement un parc éolien. Au 30 juin 2008, elle avait plus de 60 millions de dollars en encaisse. Alors comment a-t-elle a pu connaître des problèmes financiers ? Parce qu'elle n'avait aucun revenu et que toutes ses dépenses de développement étaient capitalisées.

Dans ses états financiers, on peut lire que le coût total pour achever son principal projet excédait de 235 millions de dollars son encaisse. La crise financière de l'automne dernier a donc rendu impossible le financement du projet. Le 11 juin, l'entreprise, qui a plus de 100 millions d'actions en circulation, a annoncé qu'elle avait signé une entente pour vendre la majeure partie de l'actif qui lui restait contre 860 000 $ !

Cela signifie que votre placement ne vaut plus rien.

Vous n'avez qu'une solution : si le titre est placé à l'extérieur de votre REER, vous pouvez inscrire la perte dans vos déclarations de revenus pour diminuer d'autres gains imposables. C'est tout ce que vous pouvez faire.

Des questions ?

Si vous avez des questions au sujet de vos finances personnelles, de la Bourse ou des fonds communs, faites-les-nous parvenir par courriel à l'adresse suivante : questions@transcontinental.ca.

Nous nous ferons un plaisir d'y répondre dans nos pages.

bernard.mooney@transcontinental.ca

À la une

Le Canada est encore loin d'avoir une vraie stratégie industrielle

22/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Un an après le dépôt d’un important rapport à ce sujet, Monique Leroux explique ce qu’il manque pour y arriver.

Un ruban intelligent pour traiter des enfants à l’urgence

21/01/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise a conçu un dispositif qui permet de mieux déterminer la dose de médicaments pour les enfants.

Bourse: Wall Street termine en forte baisse, la Fed et Netflix font tomber les indices

Mis à jour le 21/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse de plus de 400 points.