Les Canadiens frileux avec leur argent

Publié le 22/10/2009 à 09:50

Les Canadiens frileux avec leur argent

Publié le 22/10/2009 à 09:50

Par Olivier Schmouker

60% des Canadiens ont réduit leurs dépenses depuis janvier. Photo : Bloomberg.

À cause de la récession, les Canadiens ont radicalement changé leurs habitudes financières : ils dépensent moins, ils mettent moins d’argent de côté et remboursent tant qu’ils peuvent leurs dettes.

Ainsi, le tiers (34%) des Canadiens épargnent moins qu’avant et seulement 1 Canadien sur 5 (19%) met davantage d’argent de côté, selon un sondage mené par Ipsos-Reid pour le compte de RBC.

«Les Canadiens peinent à épargner, quel que soit leur âge, leur tranche d'imposition ou leur lieu de résidence», indique Ashif Ratanshi, chef, placements en succursale, dépôts et placements en direct, de RBC.

De surcroît, 59% des Canadiens disent avoir réduit leurs dépenses depuis janvier dernier, selon un sondage mené par Fleishman-Hillard pour la Sun Life. Et la même proportion (60%), avoir réduit leur niveau de dette.

L’essentiel des préoccupations financières tourne autour du logement. «Le paiement des dépenses liées au logement demeure la priorité financière numéro 1 des Canadiens jusqu'à l'âge de 51 ans, après quoi l'épargne en vue de la retraite devient la première priorité», dit Dean Connor, président de la Financière Sun Life Canada.

PLUS : Les Québécois dégoûtés par l'argent ?

 

À la une

À la une: les 300 plus grandes entreprises

Édition du 25 Mai 2022 | Les Affaires

Découvrez notre classement et les meilleures stratégies de recrutement.

Prospérer malgré l'adversité

Édition du 25 Mai 2022 | Marine Thomas

BILLET. Les grandes entreprises font face à des défis sans précédent et elles s’en tirent brillamment!

Recrutement: les grandes entreprises ont su tirer leur épingle du jeu malgré la pandémie

Édition du 25 Mai 2022 | Catherine Charron

SPÉCIAL GRANDES ENTREPRISES. La gestion des ressources humaines a connu une période d’ébullition incroyable.