La Caisse de dépôt largue des parts de fonds immobiliers

Publié le 12/12/2009 à 00:00

La Caisse de dépôt largue des parts de fonds immobiliers

Publié le 12/12/2009 à 00:00

Tandis que d'importants investisseurs institutionnels comme des caisses de retraite et les assureurs profitent des prix dépréciés pour acheter des parts de fonds immobiliers privés, la Caisse de dépôt et placement du Québec vend une partie de son portefeuille.

Selon la firme de recherche sur les fonds de capital d'investissement Preqin, de New York, la Caisse a mis en vente ces derniers mois pour un milliard de dollars américains de parts du fonds immobilier Lone Star VI, spécialisé dans les hypothèques résidentielles aux États-Unis.

" La Caisse a pris la décision de vendre ses parts pour accumuler des liquidités, alors que le marché immobilier ne permettait pas de vendre des immeubles facilement ", dit Kerry Pogue, analyste principal chez Preqin. La Caisse n'a pas voulu confirmer la vente de ces titres. Elle n'a pas l'intention de vendre d'autres parts de ce type de fonds, selon M. Pogue.

La part de l'immobilier dans le portefeuille de la Caisse est trop élevée pour respecter sa répartition d'actifs. En vendant des parts du fonds Lone Star VI, elle diminue sa participation dans ce secteur sans avoir à trouver des acheteurs dans un marché déprimé pour des édifices qu'elle possède directement.

Selon une enquête de Preqin auprès d'investisseurs institutionnels du monde entier, 23 % d'entre eux sont dans la même situation que la Caisse. Cependant, près de la moitié font le choix inverse et profitent des prix dépréciés des parts de fonds privés pour augmenter leur portefeuille dans l'immobilier.

Selon les données de la firme britannique PERE Connect, la Caisse détient pour près de 12 milliards de dollars canadiens d'investissements dans ce type de produits.

À la une

Ukraine: la situation sur le terrain au 124e jour

Mis à jour il y a 19 minutes | AFP

L’armée russe tentait lundi de pousser son avantage dans l'est de l'Ukraine.

Zelensky fait pression sur le G7 pour durcir le ton contre Moscou

Mis à jour à 08:11 | AFP et La Presse Canadienne

Le G7 va continuer de soutenir l'Ukraine «aussi longtemps qu'il le faudra», selon leur déclaration commune.

Zelensky fait pression sur le G7 pour durcir le ton contre Moscou

Mis à jour à 08:11 | AFP et La Presse Canadienne

Le G7 va continuer de soutenir l'Ukraine «aussi longtemps qu'il le faudra», selon leur déclaration commune.