À ne pas oublier : La Banque Laurentienne

Publié le 21/01/2011 à 18:01, mis à jour le 21/01/2011 à 14:36

À ne pas oublier : La Banque Laurentienne

Publié le 21/01/2011 à 18:01, mis à jour le 21/01/2011 à 14:36

Par Jean Gagnon

[Photo : Benjamin Nantel]

Plus petite, elle n'a pas fait partie du classement établi par nos experts. Mais attention, la Banque Laurentienne possède le meilleur profil de croissance organique de l'industrie, prévient Andrey Omelchak, gestionnaire de portefeuille chez Montrusco Bolton.

De plus, même si elle l'a fait deux fois au cours de la dernière année, elle est toujours en position d'augmenter son dividende au cours des prochains trimestres, croit le gestionnaire.

La Banque Laurentienne génère la moitié de ses profits à l'extérieur du Québec, principalement grâce à sa filiale de produits bancaires B2B Trust et à son secteur Financement immobilier, rappelle son président Réjean Robitaille. " Notre banque est la seule banque canadienne à avoir accru ses résultats par action au cours de chacune des cinq dernières années ", soutient-il.

À cause de sa plus petite taille, son titre se négocie à escompte par rapport aux grandes banques. " Si elle maintient de tels résultats, on pourrait fort bien assister à une expansion de son ratio cours-bénéfice ", soutient M. Omelchak.

À la une

À surveiller: Restaurant Brands, Uber et SNC-Lavalin

Il y a 55 minutes | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Restaurant Brands, Uber et SNC-Lavalin? Voici quelques recommandations d'analystes.

New York instaure le passeport vaccinal

Il y a 5 minutes | AFP

Il s'agit de la première ville américaine à exiger une preuve de vaccination pour accéder à des établissements.

Vendre sa vieille voiture ou l'échanger au concessionnaire?

Il y a 58 minutes | La Presse Canadienne

Le choix dépend de ce que le vendeur recherche: valeur maximale ou aspect pratique.