Voyager au pays des intermédiaires

Offert par Les affaires plus


Édition de Mai 2015

Voyager au pays des intermédiaires

Offert par Les affaires plus


Édition de Mai 2015

Par Didier Bert

Grâce aux innombrables sites Web spécialisés, préparer un voyage n'a jamais semblé aussi facile. Mais derrière cette impression se cache un monde d'intermédiaires et d'astuces à connaître pour réussir son voyage.

Les multinationales règnent sur le marché de la réservation de voyage. Les géants Expedia (Hotels.com, Hotwire), Priceline (Booking.com, Kayak) et TripAdvisor ont remplacé les agences de voyage traditionnelles en tant qu'intermédiaires privilégiés entre les touristes et les professionnels du tourisme (hôteliers, compagnies aériennes).

TripAdvisor et Booking.com court-circuitent les hôtels

La plupart du temps, vous ne ferez pas d'économies en réservant auprès de ces sites. Leur avantage principal est de permettre une comparaison rapide des tarifs et de vous éviter le paiement d'un acompte. La facilité de réservation s'explique par leur présence tout en haut des résultats sur les moteurs de recherche et par les avis de consommateurs.

Cependant, ne croyez pas que ces sites repéreront pour vous l'état des chambres ou les circuits touristiques, comme le font les agences de voyage traditionnelles.

Ainsi, quand le nom d'un hôtel apparaît dans les premiers résultats d'une recherche sur ces sites, cela ne signifie pas qu'il est de meilleure qualité, moins cher ou mieux noté par les consommateurs... C'est plutôt le signe que ces hôteliers ont payé pour être mieux référencés. Ces revenus représentent 14 % du chiffre d'affaires total de TripAdvisor, le reste étant constitué notamment des commissions prélevées sur les réservations.

Réservez directement

Au contraire, il peut être avantageux de réserver directement auprès d'un hôtel, en sollicitant le bouche à oreille dans votre entourage ou auprès de guides de voyage indépendants.

Vous ne paierez pas plus cher... et votre argent ira directement dans les poches de l'hôtelier, qui aura davantage tendance à vous proposer un accueil privilégié, et parfois un bonus tel qu'un surclassement ou un petit déjeuner gratuit.

Le rabais mystère

Vous aimez les surprises et les économies ? Sur certains sites, une rubrique vous propose des nuits d'hôtel à rabais... contre l'incertitude quant à votre lieu d'hébergement. C'est le cas chez Priceline, Travelocity et Hotwire. Vous réservez une chambre dans une ville, mais vous ne décidez pas de l'établissement exact dans lequel vous dormirez. En échange, vous bénéficiez de rabais de plus de 20 % sur le prix de la chambre. Vous pouvez même faire une offre. Rassurez-vous, vous finirez bien par connaître le nom de l'hôtel... une fois votre paiement enregistré.

L'essor d'Airbnb

Vous en avez assez des hôtels impersonnels, du manque d'espace et du prix que tout cela vous coûte ? Pourquoi ne pas louer un logement, comme le propose le site Airbnb dans 190 pays ? Sur Airbnb, les habitants du pays proposent des appartements de toutes tailles, des maisons et même... des châteaux ! Cette nouvelle façon de voyager vous permet de vous intégrer à la vie locale, sans la mise à l'écart qu'occasionne l'hébergement en hôtel. Par exemple, vous pouvez trouver une chambre à Paris pour moins de 50 dollars la nuit, ou un appartement de luxe avec vue imprenable sur la tour Eiffel... mais c'est plus cher !

C'est aussi le principe du couch-surfing, ou «hospitalité sur canapé». Dans ce cas, les économies sont assurées, puisque l'hébergement est gratuit ! Mais vous risquez de dormir sur le divan. À vous de voir !

Avions : l'atterrissage des agences de voyage en ligne

Pour voyager à bon marché, il ne suffit pas de choisir le vol le moins cher sur le site d'une agence de voyage en ligne comme Expedia ou Priceline... Les parts de marché de ce type d'intermédiaire sont même passées de 37 % en 2011 à 32 % en 2013, indique la firme américaine de recherches PhoCusWright.

Pourquoi ? Parce que les agences en ligne ont cherché à accroître leurs revenus en développant une offre tournée vers le haut de gamme... alors que les voyageurs recherchent de plus en plus des séjours économiques, expliquent les analystes de PhoCusWright.

Faites jouer la concurrence

Vérifiez les prix des billets d'avion sur plusieurs sites comme Kayak, Skyscanner, Google Flight Search, Hipmunk, FareCompare ou TripAssist. Les deux premiers sont plus accessibles : présentation simple et claire sur Kayak, graphique de prix détaillé sur Skyscanner. L'avantage de Hipmunk est de vous éviter les temps d'attente dans les aéroports. FareCompare et TripAssist vous envoient des notifications sur vos vols préférés.

Réservez tôt pour les périodes achalandées

Vous tenez absolument à partir durant une semaine de relâche ou pendant les vacances scolaires ? Plus vous attendrez, moins il y aura de places disponibles. Vous devez donc réserver le plus tôt possible. Pour ces périodes courues, le billet le moins cher est proposé en moyenne 96 jours avant la date de départ, soit un peu plus de trois mois d'avance, selon une étude du site CheapAir.com.

Attendez les périodes creuses

À l'inverse, il vaut mieux patienter si vous comptez voyager hors des périodes populaires. Vous pourrez alors bondir sur les rabais de dernière minute des compagnies aériennes, qui préfèrent solder les sièges restants plutôt que de faire voler un avion à moitié vide.

Achetez le dimanche

On achète les billets les moins chers le dimanche, affirme une étude de Airlines Reporting Corporation (ARC), un fournisseur de solutions de paiement entre les agences de voyage et les compagnies aériennes. Cette information contredit l'idée très répandue selon laquelle le mardi serait le meilleur jour pour réserver un siège. L'explication ? Le prix des billets non vendus auprès des clientèles d'affaires baisse durant la fin de semaine, ce qui permet de les écouler auprès de la clientèle de loisirs.

Changez le jour de votre vol

Les vols les moins onéreux décollent le mardi, le mercredi et le samedi, indique une étude du site FareCompare.com. Ce sont les jours les moins populaires, ceux que les compagnies aériennes sont prêtes à vendre au rabais.

Deux allers sans retour ?

Un aller-retour coûte souvent moins cher que deux allers simples... Mais ce n'est pas toujours le cas ! N'oubliez pas de comparer chaque fois que vous vous apprêtez à réserver. Vous pourriez avoir une bonne surprise !

Profitez de l'escale

Bien sûr, un aller-retour sans escale, c'est plus pratique. Mais parfois, vous pourrez épargner des centaines de dollars en acceptant une courte escale.

Méfiez-vous des frais !

En réservant une chambre d'hôtel à l'étranger, vous ne vous attendez peut-être pas à débourser des taxes inconnues ici. Vérifiez scrupuleusement les frais et les taxes ajoutés juste avant le paiement !

Déjouez leur stratégie

Certains sites de voyage enregistrent l'adresse IP de votre ordinateur à des fins peu avouables : plus vous vérifiez le prix d'un billet, plus il y a de chances que ce prix augmente ! En effet, la stratégie de ces sites est de vous laisser penser qu'il vaut mieux acheter maintenant pour éviter de voir encore le prix grimper. Raison de plus de consulter plusieurs sites plutôt qu'un seul ! Si vous êtes un utilisateur avancé d'informatique, n'hésitez pas à utiliser un serveur proxy ou des logiciels capables de modifier votre adresse IP.

Pensez aux autres aéroports

Les avions ne décollent pas seulement de l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau ! Vérifiez les prix des billets au départ de l'aéroport international Jean-Lesage de Québec, mais aussi des aéroports américains proches du Québec (Plattsburgh et Burlington). 

Trois bonnes raisons d'acheter en direct

Les sites de compagnies aériennes ne sont pas à négliger, loin de là ! D'abord, ils offrent fréquemment des rabais intéressants, notamment hors saison. En effet, les compagnies aériennes publient des coupons de réduction pour attirer les voyageurs sur leurs sites, plutôt que de les laisser réserver sur les sites d'intermédiaires.

Aussi, vous perdrez souvent moins de temps en consultant leurs sites plutôt qu'en fouillant des sites de comparateurs de vols. En effet, la plupart des sites des compagnies aériennes n'affichent que les places disponibles : quand vous y trouvez un prix intéressant, vous savez que vous pouvez réserver un siège.. 

Pour reconquérir du terrain face à la concurrence des agences en ligne, des compagnies aériennes n'hésitent plus à vous garantir le meilleur prix. Si vous trouvez moins cher après avoir réservé chez elle, la compagnie s'engage à vous remettre la différence.

À la une

Le risque crypto pèse plus sur la Bourse qu’on ne le croit

LES CLÉS DE LA CRYPTO. Les cryptos se montreraient contagieuses s’infiltrant dans les placements et les trésoreries.

Wall Street attend mardi son premier fonds indiciel indexé sur le bitcoin

Il y a 7 minutes | AFP

Le fonds indiciel (ETF) de ProShares, qui suivra le marché à terme du bitcoin, commencera à se négocier mardi.

Un patron qui veut son bien

Édition de Octobre 2021 | Denis Lalonde

BILLET. La fermeture du capital d'Exfo n'a pas permis de créer un maximum de valeur pour les actionnaires.