­Anne-Marie ­Losique dépense là où ça compte!

Offert par Les affaires plus


Édition de Mars 2021

­Anne-Marie ­Losique dépense là où ça compte!

Offert par Les affaires plus


Édition de Mars 2021

Par Claudine Hébert
Anne-Marie Losique

«Qui suis-je pour donner des conseils aux autres? Moi-même, j’ai toujours suivi mes propres instincts», dit Anne-Marie Losique, productrice d’Image Diffusion International et de Vanessa Media. (Photo: courtoisie)

LE FRIC ET MOI. Foi d’Anne-Marie Losique, la vie de jet set, c’est possible sans flamber tout son argent. La productrice d’Image Diffusion International et de Vanessa Media nous partage ses petits trucs.

  

Cannes, New York, Los Angeles… comment la reine du divertissement pour adultes au Québec fait-elle pour résister aux tentations dépensières de la vie des stars ?

Tout au long de ma carrière de productrice, j’ai, en effet, eu la chance de vivre des moments de folie hors de prix. Il m’est arrivé de me déplacer entre Montréal et Los Angeles en jet privé, de dormir dans des suites de luxe à Monaco, de dîner dans les meilleurs restos de New York, de séjourner de longs week-ends sur un mégayacht sur la Méditerranée ou de me rendre, en hélico, à des lunchs d’affaires dans le sud de la France. Mais, en général, ce n’est pas moi qui paie la note. J’ai des amis très à l’aise financièrement qui le font à ma place.

Et pour les articles de mode dont vous êtes friande ?

Alors là, c’est moi qui paie ! Depuis que j’ai les moyens, j’ai un faible pour les belles chaussures et les chics sacs à main. Et je trouve ça excitant de me priver pendant quelques mois afin de pouvoir m’offrir ces objets que je désire. Je peux débourser des milliers de dollars pour me procurer un accessoire griffé Chanel, Gucci ou Louis Vuitton. Néanmoins, je m’en lasse très vite.

 

Que faites-vous alors avec tous ces accessoires ?

Pas question pour moi de laisser ces « œuvres d’art » s’accumuler dans mon placard. Je les revends à des amies ou je les annonce sur des sites comme Craigslist. C’est ma participation à l’économie circulaire.

 

Qui veille sur vos investissements ?

Depuis une dizaine d’années, j’ai une gestionnaire de portefeuille. Elle est membre de mon club de jogging. Je lui fais confiance pour mes placements qui reposent, notamment, sur des titres européens. Actuellement, je n’ai pas le temps de m’en occuper moi-même. Mais un jour, je souhaiterais suivre des cours pour mieux comprendre le domaine financier. Ce milieu commence à m’interpeller.

 

À la une

Aucun allégement des mesures sanitaires en vue

Mis à jour il y a 25 minutes | lesaffaires.com

En conférence de presse, le premier ministre admet toutefois voir «la lumière au bout du tunnel».

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Leaders, voici comment avoir une écoute vraiment attentive!

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»