GE: 1G $US pour le cancer

Publié le 15/09/2011 à 12:01, mis à jour le 16/09/2011 à 11:21

GE: 1G $US pour le cancer

Publié le 15/09/2011 à 12:01, mis à jour le 16/09/2011 à 11:21

Par AFP

[Photo : Bloomberg]

Le PDG de General Electric Jeff Immelt a annoncé jeudi que le conglomérat allait investir un milliard de dollars sur cinq ans dans la recherche sur la lutte et de dépistage du cancer.

Plusieurs fonds d'investissement, Kleiner Perkins Caufield & Byers, Venrock, Mohr Davidow et MPM Capital, se sont en outre associés à GE pour lancer un concours doté de 100 millions de dollars afin de développer des idées améliorant le diagnostic du cancer du sein.

Le cander du sein "est la meilleure façon de commencer" ce nouveau projet, a commenté le PDG de GE, Jeff Immelt, à l'occasion de la présentation de cette initiative à New York. Il existe en effet déjà de "nombreuses thérapies et de nombreux outils", et le cancer du sein a un réel "impact sur la scène mondiale".

Selon Jeff Immelt, les initiatives de GE permettront d'apporter des soins "à 10 millions de patients" d'ici 2020.

Les innovations financées par GE bénéficieront en partie au centre de recherche, de développement et de production pour les activités de mammographie situé à Buc (Yvelines, France), a indiqué à l'AFP son responsable David Caumartin.

Le développement de nouvelles technologies "devrait permettre de générer une demande" et aboutir éventuellement à l'embauche de nouveaux employés, en plus des 1.500 déjà présents sur le site, a-t-il précisé.

Le conglomérat va aussi financer des partenariats sur trois ans en Arabie saoudite, en Chine et dans l'Etat américain du Wyoming pour faciliter l'accès aux mammographies et aux thérapies.

Il prévoit également de développer le concept de "senocase", un appareil de mammographie transportable dans une valise permettant un dépistage plus aisé dans les zones rurales à travers des unités mobiles.

GE souhaite par ailleurs étendre l'utilisation de sa technologie de mammographies "seno-bright" qui vise à faciliter la détection de tumeurs cancéreuses lors de l'examen. Déjà autorisée en France, la technologie est actuellement examinée par l'agence américaine du médicament.

Les gagnants du concours seront annoncés au premier trimestre 2012, a indiqué la compagnie qui souhaite répliquer le succès d'un concours similaire lancé en juillet 2010 sur le thème des réseaux électriques intelligents. L'initiative avait alors permis de distribuer 200 millions de dollars à 22 entrepreneurs.

"Nous pensons qu'il existe une réelle opportunité de créer des partenariats avec des petites entreprises" et de les "aider à commercialiser leurs technologies", a noté Jeff Immelt.

Pour John Dineen, directeur de la branche santé de GE, les maladies posent des problèmes "techniquement" et les systèmes de santé rencontrent des problèmes "financièrement". Aussi, a-t-il déclaré, "nous avons besoin de meilleurs idées, à plus bas coût".

À la une

Le Canada dit non à la 5G de Huawei

19/05/2022 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Ottawa annonce qu’il bannira la technologie de télécommunications 5G de la chinoise Huawei au Canada.

Bourse: inquiète pour la croissance, Wall Street ne parvient pas à stopper sa baisse

Mis à jour le 19/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse, mais les grands indices américains reculent.

Titres en action: Canada Goose, Héroux-Devtek, Lightspeed

Mis à jour le 19/05/2022 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.