Bérard: Mark Carney est-il vraiment canadien?

Publié le 27/11/2012 à 10:19, mis à jour le 27/11/2012 à 11:48

Bérard: Mark Carney est-il vraiment canadien?

Publié le 27/11/2012 à 10:19, mis à jour le 27/11/2012 à 11:48

Par Diane Bérard

BLOGUE. La nomination du Canadien Mark Carney à la tête de la Banque d’Angleterre fait couler beaucoup d’encre, surtout dans les médias britanniques. Certains marquent leur étonnement. D’autres s’intéressent davantage à sa femme, Diane Fox, une activiste écologique vp de Canada 2020 - un think thank qui se qualifie d'activiste et progressif - qui appuie le mouvement Occupons et pratiquerait la simplicité volontaire. Ne dit-on pas que les contraires s’attirent ?

Mais, laissons de côté la future « première dame de la finance britannique » et revenons à la nomination de son époux. Recruter un étranger pour occuper un des postes les plus stratégiques d’un pays, est-ce une preuve d’ouverture d’esprit ou un affront aux candidats locaux?

Peut-on imaginer un Brésilien diriger la Banque du Canada ou un Australien diriger la Fed ? Cela passerait mal. Pourquoi alors la Banque d’Angleterre a-t-elle osé Mark Carney ? Quatre réponses me viennent en tête:

1-La réponse facile : parce que c’est le meilleur. Le système financier canadien a si bonne presse que tous les autres aspirent à y ressembler. On embauche le chef pour reproduire la recette.

2-La réponse logique : compte tenu du scandale Libor ( la manipulation des taux d’intérêt inter-bancaires) on a choisi un candidat extérieur pour « repartir sur de nouvelles bases ». Un étranger pour « faire le ménage ».

À la une

En travail hybride? Faites gaffe aux «boys club»

Il y a 33 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Votre organisation doit faire l'effort d'inclure tous ses employés, même ceux qui travaillent à distance.

Le CÉLI de Catherine Poirier: ne pas flancher au pire moment

Il y a 33 minutes | Jean Décary

Si on fait un parallèle avec la fable de La Fontaine, Catherine Poirier est nettement plus fourmi que cigale.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, Dow Jones et S&P 500 à un souffle du record

Mis à jour le 20/10/2021 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto continue de progresser en territoire record.