Comment prendre soin de la santé mentale de vos employés

Publié le 11/05/2022 à 00:01

homme-employe-meditation-travail-zen

Le bien-être au travail est, plus que jamais, l’un des ingrédients du succès dans les affaires. Comment développer une culture d’entreprise qui conjugue la productivité et le bonheur des employés? Christine Gauthier, partenaire d’affaires aux ressources humaines de la Banque Nationale, nous donne ses conseils.

Respectez le droit à la déconnexion

« L’entreprise doit être à l’écoute des besoins de ses employés et avoir une prise de conscience sur le sujet », explique Christine Gauthier. La Banque Nationale s’est prêtée au jeu et a récemment confirmé une série d’engagements visant un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Par exemple, cette nouvelle politique préconise de ne pas tenir de réunion entre midi et 13 h, ni après 17 h. « Ce droit à la déconnexion permet de clarifier les attentes envers les employés. Durant ces plages horaires, on leur suggère fortement de ne pas travailler. Ce temps leur appartient. »

Il est aussi recommandé de ne prévoir aucune rencontre récurrente les vendredis après-midi. « C’est le moment idéal pour conclure les dossiers en cours et pour préparer la semaine à venir », constate Christine Gauthier.

Favorisez le travail hybride

La flexibilité que procure le travail en mode hybride est aussi gage de mieux-être. « Peaufinez votre politique afin de faciliter la vie de vos collaborateurs. Le fait de donner l’option à l’employé de travailler en présentiel ou de la maison, selon les besoins, est un avantage clé pour favoriser le bien-être », dit Christine Gauthier.

Cela peut contribuer à diminuer le temps perdu dans les transports (et à économiser sur les coûts de déplacement), ainsi qu’à jongler plus facilement avec les impératifs familiaux.

Ajustez vos avantages sociaux et l’offre de congés

N’hésitez pas à adapter votre programme de rémunération globale. Une pratique qui se répand, explique Christine Gauthier, est de remplacer les congés maladie par des journées de congé personnel, parfois appelés « congés bien-être », et pour lesquels aucune justification n’est requise.

Si votre entreprise en est capable, vous pouvez bonifier les limites prévues aux assurances collectives pour des services de psychothérapie, offrir un accès à la télémédecine ou encore instaurer des activités physiques sur les lieux de travail. « Additionnées, toutes ces mesures peuvent faire une différence majeure dans le moral de vos collaborateurs », assure Christine Gauthier.

Prêchez par l’exemple

Vous pouvez instaurer des politiques ou des bonnes pratiques, mais elles ne feront véritablement la différence que si vous les incarnez en tant que leader, insiste l’experte.

Par exemple, si vous travaillez en soirée ou le week-end, n’envoyez pas de courriels à vos employés. Programmez plutôt vos messages pour qu’ils partent à 9 h le prochain jour ouvrable. De plus, évitez les contacts par téléphone ou texto en dehors des heures régulières.

En somme, il est pertinent de placer le bien-être de vos employés au centre de votre planification stratégique, surtout en contexte de pénurie de main-d’œuvre. « En prenant soin de votre capital humain, vous ferez rayonner votre marque employeur », dit Christine Gauthier. En fin de compte, cela peut favoriser l’attraction des meilleurs talents, leur mobilisation et leur rétention, assure-t-elle.

Découvrez d’autres conseils pour votre entreprise sur bnc.ca/entreprises.

À la une

Ce que je ferais de différent

BLOGUE INVITÉ. Après une quinzaine d’années en affaires, le Nicolas d’aujourd’hui est-il si différent?

American Airlines commande 20 avions supersoniques, mis en service en 2029

Il y a 58 minutes | AFP

Selon Boom, l'Overture, doté d'une capacité de 65 à 80 passagers, pourra atteindre Mach 1,7, soit environ 2 100 km/h.

Bourse: Wall Street hésitante et prudente

Mis à jour il y a 16 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. L'indice phare à Toronto se trouve en petite hausse.