Bureaux à la maison : dangers et solutions

Publié le 29/04/2021 à 08:55

Par Fortinet

Avi Posesorsky, directeur régional des ventes à Fortinet

La pandémie de COVID-19 a mis fin au débat sur le télétravail, et pour bon nombre de travailleurs canadiens, cette nouvelle réalité demeurera au-delà de la crise, du moins en partie.

Ainsi, les organisations doivent maintenant tenir compte du domicile de leurs employés dans l’organisation de leur réseau. Malheureusement, les résidences personnelles posent un risque de sécurité, à cause des appareils connectés, des ordinateurs familiaux, des systèmes de divertissement, etc., dont les fonctions de sécurité laissent souvent à désirer. Tout appareil qui se connecte à l’Internet constitue une porte d’entrée potentielle pour les malfaiteurs. 

Dans la dernière année, les entreprises ont employé toutes sortes de stratégies pour s’adapter à la pandémie. Il est maintenant temps de mettre à profit les leçons apprises quant aux risques de sécurité du télétravail et à la façon de les gérer dans les plans de continuité à long terme. Trois grandes priorités se dégagent.

Premièrement, l’authentification multifacteur s’est avérée une protection essentielle que toutes les entreprises devraient considérer. Le risque que représentent les mots de passe volés ou faciles à deviner demeure trop élevé, même lorsqu’un réseau privé virtuel est en place, et de multiples études montrent que l’authentification multifacteur est une bonne solution.

Deuxièmement, les dispositifs de détection des menaces et d’intervention aux terminaux (EDR) sont une composante indispensable de tout système de sécurité efficace. Ils permettent aux organisations de surveiller l’activité en temps réel, de repérer les menaces potentielles et d’intervenir automatiquement, allégeant et facilitant ainsi la tâche des services de TI à court de ressources.

Troisièmement, il est crucial que le personnel reçoive une formation appropriée. La sensibilisation des employés en télétravail à la sécurité de leur réseau et aux responsabilités qu’ils ont en ce sens constitue une protection précieuse contre les attaques — une sorte de pare-feu humain.

Le télétravail ne disparaîtra pas. Il n’appartient qu’à vous de prendre les mesures nécessaires pour éviter qu’il ne devienne le maillon faible de votre organisation.

 

À la une

Les deux premiers cas du variant Omicron identifiés au Canada

Les deux premiers cas canadiens du variant Omicron ont été identifiés en Ontario.

Omicron, le nouveau variant du Covid-19, se répand, le monde isole l'Afrique australe

Un cas a été signalé à Hong Kong, un en Israël sur une personne revenue du Malawi et un autre en Belgique.

Négocions un Buy North American, ça presse!

27/11/2021 | François Normand

ANALYSE. Le nationalisme économique et le protectionnisme aux É.-U. sont là pour de bon. Il faut un «game changer».