Lallemand poursuit son ascension après sa transformation numérique

Publié le 16/05/2023 à 00:01

Avec tous ces gens confinés à la maison au début de la pandémie, il n’est pas étonnant que le phénomène ait causé une vague de nouveaux passe-temps. Plusieurs se sont déroulés dans la cuisine – nous avons appris à faire du pain ou même à brasser notre propre bière. En fait, alors que la plupart des industries éprouvaient des difficultés à l’apogée de la pandémie, la demande de produits pour microbrasserie et panification à domicile n’a jamais été aussi forte.

Lallemand, une entreprise familiale de Montréal, est un chef de file mondial dans les ingrédients de spécialité tels que les levures, les bactéries et les micro-organismes. Si vous êtes l’un des milliers de personnes à avoir été portées par l’engouement des produits brassicoles à la maison pendant la pandémie, votre kit contient probablement un ou deux ingrédients de Lallemand.

Avec plus de 160 ans d’expérience à son actif, ce chef de file d’origine canadienne continue de croître et de prospérer grâce à une équipe de direction chevronnée, agile et opportune. L’entreprise exploite 11 unités commerciales dans divers secteurs, des cosmétiques aux biocarburants, des produits que nous utilisons au quotidien.

« L’un des aspects positifs de l’entreprise est la diversité des secteurs d’activité. Nous n’avons pas fait face à une fermeture complète de nos unités commerciales durant la pandémie », a déclaré Marco Petruccelli, directeur des technologies et des systèmes d’information chez Lallemand. « C’était le moment idéal pour mettre à niveau et renforcer nos systèmes.  »

Lallemand est présent dans le monde entier, avec plus de 5 000 employés répartis dans plus de 50 pays sur cinq continents. La collaboration à distance à l’aide d’outils comme Skype n’était donc pas une réalité entièrement nouvelle. Néanmoins, comme les déplacements professionnels d’un continent à l’autre et le travail d’équipe au bureau ont été mis sur la glace en 2020, l’entreprise a dû trouver un moyen plus efficace et plus sécuritaire pour les interactions entre collègues et avec les clients à travers le monde.

Bien que la pandémie ait accéléré le processus, la discussion sur la transition des activités de Lallemand vers le nuage avait déjà été entamée. Ainsi, lorsque le secteur commercial a ralenti par la force des choses en 2020, Marco Petruccelli a vu une occasion de franchir enfin le pas. Les employés utilisaient déjà des produits Microsoft, comme Office et Outlook, et étaient à l’aise avec la plateforme, si bien que le choix de Microsoft 365 était une évidence pour les accompagner dans le reste de la transformation numérique de l’entreprise.

Un autre facteur décisif dans le choix du fournisseur était le vaste écosystème de partenaires de Microsoft qui pouvait prendre en charge les besoins propres à Lallemand. « Nous travaillions déjà bien avec nos collègues à travers le monde, mais nous n’avions jamais vu une telle productivité à distance, a indiqué Marco Petruccelli. C’est peut-être une formule souvent entendue, mais ça a vraiment changé la donne. »

En tête de liste figurait également le transfert de la solution de gestion de la relation client (CRM) du réseau local vers le nuage.

Lallemand a intégré les applications intelligentes d’entreprise de Dynamics 365 à Teams, ce qui, avec la nouvelle technologie CRM, a permis aux équipes d’être plus agiles à moindre coût. Les employés sont ainsi en mesure de faire plus avec moins, et produisent d’excellents résultats.

Les équipes de Lallemand tirent parti des nouvelles capacités offertes par cette technologie. Elles s’adaptent et innovent avec confiance, avec des applications intelligentes d’entreprise auxquelles elles font confiance. De même, leur collaboration, leur implication ainsi que leur capacité à répondre aux besoins des clients se sont accrues.

L’engagement de Lallemand dans ses activités et l’évolution des différents secteurs qu’elle exploite ne s’arrêtent pas à sa propre transformation numérique. L’entreprise ne prend pas à la légère l’investissement dans ces secteurs, et participe activement à l’éducation et à la formation de la prochaine génération. Elle collabore avec l’Institut de technologie Siebel – un établissement de 150 ans parmi les plus prestigieux du monde en formation brassicole – pour la mise en marché ainsi que pour l’enseignement et les services de qualité supérieure offerts aux futurs brasseurs. De plus, l’entreprise a récemment versé 812 000 $ CA au Centre de biotransformation de l’Université Concordia. Ce don servira à l’octroi de subventions et de bourses d’études supérieures ainsi qu’à la poursuite de l’innovation.

Grâce aux compétences, à la technologie et à une culture de collaboration, Lallemand s’établit durablement pour un autre siècle.

Marco Petruccelli et son équipe prévoient de poursuivre les discussions sur les nouvelles technologies pour faire progresser l’entreprise à l’ère de l’industrie 4.0. En ce qui concerne ces nouvelles technologies, ils se concentrent sur la recherche et le déploiement de solutions qui amélioreront la façon dont les employés évoluent et travaillent et, en fin de compte, fournissent des produits et des services meilleurs et plus novateurs aux clients.

À la une

L'art de composer avec la météo sur les terrains de golf

20/03/2024 | Claudine Hébert

INDUSTRIE DU GOLF. Les clubs de golf doivent ajuster leur mode d'opération et leurs stratégies marketing.

Cinq suggestions pour «pimper» votre tournoi de golf

20/03/2024 | Claudine Hébert

INDUSTRIE DU GOLF. Voici cinq entreprises qui ont ce qu'il faut pour surprendre vos participants.

L'Iran a lancé une attaque de drones contre Israël

13/04/2024 | AFP

L’Iran a juré de «punir» Israël après une frappe le 1er avril contre son consulat à Damas.