«Je gère le décalage horaire avec l'application Jet Lag Rooster» - Francis Raveneau, vice-président des ventes, TelFlex


Édition du 17 Octobre 2015

«Je gère le décalage horaire avec l'application Jet Lag Rooster» - Francis Raveneau, vice-président des ventes, TelFlex


Édition du 17 Octobre 2015

[Photo : Francis Vachon / Photomontage : Les Affaires]

QUI ? Francis Raveneau, vice-président des ventes de TelFlex Technologie, une start-up de Québec conceptrice de Camp de base, un système téléphonique mobile pour les équipes d'urgence et les bureaux temporaires, qui s'installe en quelques minutes sans l'aide de techniciens.

Cliquez ici pour consulter le dossier Vivre dans ses valises

Embauché l'été dernier avec comme mandat de développer un réseau mondial de distribution, il s'attend à être parti au loin pour affaires deux semaines par mois. La routine pour celui qui voyageait au même rythme dans le cadre de ses précédentes fonctions de spécialiste global des ventes pour le fabricant de capteurs de températures par fibres optiques Neoptix. «Dans un premier temps, je vais concentrer mes efforts de développement en Europe et aux États-Unis, dit-il. Mes voyages seront donc moins éreintants que chez Neoptix où j'étais souvent appelé à aller en Chine et en Inde.»

Son truc pour nouer des liens avec des collègues ou des clients à l'étranger ? «À l'heure du lunch, j'ai l'habitude de demander aux gens que je visite de m'emmener dans un restaurant où les touristes ne vont pas. C'est un moyen infaillible de marquer des points.»

Quatre conseils pour éviter les pépins

> Fuir les aubaines. Quand Francis Raveneau a commencé à voyager pour affaires, il achetait ses billets d'avion sur des sites au rabais. Mais il s'est rendu compte que c'était une mauvaise idée le jour où un vol aller-retour pour la Chine lui a coûté trois fois plus cher parce qu'il en a changé la date de retour. Sans compter le temps qu'il a passé à effectuer les changements. «Je préfère payer un peu plus cher au départ et avoir l'esprit tranquille. Si un impondérable survient, comme c'est souvent le cas en affaires, l'agent de voyage s'occupe de tout.»

> Se munir d'une copie papier. Pour ses vols, le grand voyageur procède toujours à l'enregistrement en ligne. Et il prend toujours la précaution d'imprimer sa carte d'accès à bord. «Si on a un transfert, c'est plus prudent, car les versions électroniques ne sont pas reconnues dans tous les aéroports. En Inde, par exemple. Et la copie papier est très utile en cas de problème avec le téléphone intelligent.»

> Demander conseil à l'ambassade. Pour préparer ses voyages dans les pays qu'il connaît moins, Francis Raveneau prend contact avec l'ambassade canadienne. «Ces gens-là peuvent donner des conseils précieux pour éviter les impairs culturels. Par exemple, en Europe, les rendez-vous se prennent un mois d'avance.»

> Protéger ses données. À l'étranger, il se branche sur le réseau privé virtuel de son employeur. «C'est plus prudent.»

Dans sa valise, il y a...

... des bas de contention. «Pour aider la circulation sanguine et éviter les thromboses, j'en porte toujours lors des longs vols en avion ou des vols de nuit où je bouge moins.»

... un rouleau anti-peluche à bandes autocollantes. «Pour mon emploi précédent, j'allais souvent dans des usines et dans des endroits poussiéreux. Il me suffisait de passer le rouleau sur mes vêtements pour enlever la poussière et les autres saletés.»

... une éponge imbibée de cire à chaussures. «Pour redonner du lustre à mes souliers.»

... des vêtements pour s'entraîner. «À mon arrivée en Inde, habituellement en début de soirée, je m'entraîne de 30 à 60 minutes au gym de l'hôtel. Après un long vol, j'ai besoin de bouger. De plus, cela m'aide à passer une bonne nuit de sommeil et à m'adapter au décalage.»

Ses applications chouchous

TripIt. Réunit toutes les informations relatives à un voyage : horaire des vols, réservations d'hôtels et de restaurants, location d'autos, courriels de l'agent de voyage, trajets vers les aéroports et les hôtels, alertes en cas de changement à l'horaire d'un vol, etc. De plus, il suffit de cliquer sur un bouton pour partager son itinéraire par texto ou courriel. «L'application comprend même mes cartes de grand voyageur. Je n'ai donc plus à les apporter», dit le cadre de 42 ans.

Jet Lag Rooster. Permet d'ajuster l'horloge biologique au nouveau fuseau horaire afin de réduire les symptômes du décalage. «Les jours précédant le départ ou suivant l'arrivée, l'application me suggère par exemple à quelle heure me coucher», explique-t-il.

Retrouvez les meilleures adresses de Francis Raveneau.

Vivre dans ses valises

Série 5 de 6. Pour certains dirigeants, l'expression «vivre dans ses valises» est à prendre au pied de la lettre tant ils multiplient les déplacements professionnels. Cette série présente les astuces, les conseils et les bonnes adresses de voyageurs d'affaires chevronnés.

Cliquez ici pour consulter le dossier Vivre dans ses valises

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

13/08/2022 | François Normand

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.