duBreton se tourne vers l’Europe

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Novembre 2021

duBreton se tourne vers l’Europe

Offert par Les Affaires


Édition du 24 Novembre 2021

(Photo: 123RF)

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE. En juin dernier, le producteur de porc biologique duBreton (anciennement Breton Tradition 1944) annonçait l’ajout de Marc Ridout au sein de son équipe de développement de marché. Basé en Angleterre, cet ex-directeur des exportations de Friland, une filiale du producteur de porc danois Danish Crown, aura pour mission d’ouvrir le marché européen à duBreton.

 Déjà, une première entente commerciale a été signée en Allemagne, et l’entreprise de Saint-Bernard, en Beauce, souhaite s’étendre dans plusieurs pays du Vieux Continent. «Nous avons une belle présence en Amérique du Nord et au Japon, entre autres, et nous constatons une demande pour le porc biologique en Europe, à laquelle nous pouvons répondre», explique Mario Goulet, directeur du marketing et des marchés innovants.

Qui dit augmentation de la demande dit besoin de main-d’oeuvre. Or, duBreton compte actuellement environ 80 postes vacants. «Pour surmonter cela, nous misons sur l’automatisation, le recrutement local et les travailleurs étrangers temporaires, dont beaucoup proviennent du Guatemala», indique Mario Goulet.

L’entreprise s’est retrouvée dans la tourmente au printemps dernier lorsque plusieurs dizaines d’employés de son usine de Rivière-du-Loup ont contracté la COVID-19. L’usine a dû fermer temporairement pour redresser la situation. «Nous collaborons étroitement avec la Santé publique et nous mettons en place toutes les mesures sanitaires convenues avec elle»pour éviter de nouvelles éclosions, affirme Mario Goulet. Par ailleurs, duBreton s’est entendue avec le syndicat des travailleurs de ses usines de Saint-Bernard et de Saint-Charles pour revoir à la hausse leur échelle salariale, même si leur convention collective est valide jusqu’en 2023.

Sur le même sujet

L'UPA veut que les abatteurs revoient leur plan pour les imprévus

Le gagne-pain des producteurs est grandement dépendant de deux entreprises en situation de monopole.

Un nombre record de 196 000 porcs en attente d'être abattus

Ce bond à 196 000 est inhabituel et représente près de cinq fois la moyenne.

OPINION Les dindes devraient être plus chères et plus difficiles à trouver ce Noël
Une année mouvementée au menu
Édition du 24 Novembre 2021 | Jean-François Venne
Agropur regarde devant
Édition du 24 Novembre 2021 | Jean-François Venne

À la une

«Au secours, je n'ai plus une minute à moi!»

MAUDITE JOB! «Je suis toujours à la course, toujours en retard, toujours à bout de souffle. Vite, une solution!»

La croissance des États-Unis en 2021 au plus haut en 37 ans

Il y a 12 minutes | AFP

Le produit intérieur brut (PIB) de la première économie mondiale a augmenté de 5,7% en 2021.

Début des essais sur les humains d'un vaccin contre le VIH utilisant l'ARN messager

Il y a 16 minutes | AFP

Cet essai dit de phase 1 sera réalisé aux États-Unis sur 56 adultes en bonne santé et séronégatifs.