Des cours universitaires aux Îles-de-la-Madeleine et en Gaspésie, annonce Legault

Publié le 20/04/2022 à 10:59

Des cours universitaires aux Îles-de-la-Madeleine et en Gaspésie, annonce Legault

Publié le 20/04/2022 à 10:59

Par La Presse Canadienne

Le premier ministre François Legault était de passage au Cégep de la Gaspésie et des Îles, campus des Îles-de-la-Madeleine. (Photo: Getty Images)

Québec — Le gouvernement du Québec accorde 1,35 million de dollars par année à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) pour qu’elle puisse s’établir de façon permanente dans la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

C’est ce qu’a annoncé mercredi le premier ministre François Legault, qui était de passage au Cégep de la Gaspésie et des Îles, campus des Îles-de-la-Madeleine. 

Quatre domaines d’études universitaires sont ciblés, soit les sciences de la gestion, les sciences infirmières, le travail social et l’éducation (éducation préscolaire et enseignement primaire).

En conférence de presse, le premier ministre a déclaré que l’objectif était double: retenir les jeunes en région et pourvoir des postes d’infirmières, de travailleurs sociaux et d’enseignants. 

«En plus des prêts et bourses réguliers, bien il y a un 5000 $ de bourse qui est donné dans ces (trois) secteurs-là, a-t-il dit. Il n’y a rien de mieux pour prendre un poste que quelqu’un qui connaît la place. Ça va aider.»

L’aide gouvernementale permettra à l’UQAR d’offrir des cours universitaires dans les trois campus du Cégep de la Gaspésie et des Îles, soit à Gaspé, à Carleton-sur-Mer et aux Îles-de-la-Madeleine.

M. Legault a précisé que des professeurs seront sur place ; l’enseignement à distance «n’est pas la meilleure manière pour motiver quelqu’un», a-t-il affirmé. 

À ses côtés, le recteur de l’UQAR, François Deschênes, a évoqué l’importance de former les jeunes localement. Il a fait valoir que plus de 75% des personnes formées à l’UQAR obtenaient par la suite un emploi en région.    

À la une

OSBL: financer ses activités sans dépendre des subventions

Édition du 11 Mai 2022 | Maxime Bilodeau

PHILANTHROPIE. Des entreprises aident les OSBL à diversifier leurs sources de revenus.

Le secret d'un démarrage réussi

BLOGUE INVITÉ. Pas besoin d'une grande idée pour se lancer en affaires, mais plutôt d'une bonne solution.

Le «métro-boulot» vous ennuie? À Calgary, on peut monter à bord d'un autobus karaoké

Il y a 32 minutes | La Presse Canadienne

Calgary veut lutter contre la baisse de l’achalandage dans les transports en commun causée par la pandémie.