Trois conseils pour se prémunir de la «grande démission»

Publié le 14/09/2021 à 08:00

Trois conseils pour se prémunir de la «grande démission»

Publié le 14/09/2021 à 08:00

Par Catherine Charron
Un homme travaille à son ordinateur en souriant.

Le bien-être de votre équipe devra bien sûr faire partie de vos priorités. (Photo: Csaba Balazs pour Unsplash)

RHéveil-matin est une rubrique quotidienne où l'on présente aux gestionnaires et à leurs employés des solutions inspirantes pour bien commencer leur journée. En sirotant votre breuvage préféré, découvrez des astuces inédites pour rendre vos 9@5 productifs et stimulants.


RHÉVEIL-MATIN. Alors que la «grande démission» menace le marché de l’emploi déjà difficile pour les employeurs québécois, comment les gestionnaires de petites entreprises peuvent-ils éviter d’y succomber?

Sur le site web du magazine Forbes, le PDG du fournisseur de logiciels de gestion des ressources humaines Zenefits, Jay Fulcher, a fait part de trois conseils qui pourraient permettre d'éviter de subir le défferlement d'une vague de démissions. À condition toutefois que le bien-être de votre équipe fasse partie de vos priorités.

Il suggère d’abord de régulièrement prendre le pouls de l’état de votre équipe, afin d’identifier les irritants et d’instaurer des initiatives pour adoucir le quotidien de vos employés. Que ce soit un sondage hebdomadaire, ou une «entrevue de rétention», il importe de tendre l’oreille et de s’ajuster, affirme-t-il.

L’incertitude liée à la crise sanitaire gruge tranquillement l’énergie de vos employés, même celle de vos plus vaillants. Soulignant que l’épuisement professionnel peut encourager un travailleur à changer d’emploi, Jay Fulcher recommande de leur donner un coup de main pour préserver l’état de leur santé mentale.

(Re)lire: Il est temps de rafraîchir vos avantages sociaux

Par exemple, vous pourriez réviser votre régime d’assurance collective, pour offrir davantage de soutien psychologique aux membres de votre équipe. Vous pourriez aussi offrir des journées de repos dont les employés pourront se servir à leur guise, sans justification nécessaire, ou même des horaires flexibles. Ces mesures peu couteuses pourraient donner une bouffée d’air frais à vos employés fatigués.

Les horaires flexibles sont d’autant plus attrayants pour un employeur aux moyens financiers plus limités. Alors que dans certains milieux, la guerre des salaires fait rage, peut-être que de permettre à vos travailleurs d’accomplir leurs tâches où et quand cela leur plait pourrait vous être salutaire, illustre le PDG de Zenefits.

Sur le même sujet

La Pétrolière Impériale réalise un profit de 908 millions $ pour son 3e trimestre

Le bénéfice par action de la société a atteint 1,29 $ pour le trimestre clos le 30 septembre.

Goldman Sachs voit son bénéfice bondir mais reste attentif aux risques pesant sur l'économie

15/10/2021 | AFP

Il a été tiré par les revenus générés par la division de banque d’investissement, qui se sont envolés de 88%.

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, lestée par prises de bénéfices et Fed

Mis à jour à 16:46 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture la séance de vendredi en baisse

À surveiller: Dialogue, Cascades, et la Banque TD

Que faire avec les titres de Dialogue, Cascades, et la Banque TD? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: cinq entreprises technologiques qui offrent un bon potentiel de croissance

BALADO. Les entreprises Cognizant, CGI, Converge, Quisitive et Alithya offrent un bon potentiel, dit Vincent Fournier.