Le télétravail permet une «résilience» face aux crises à venir

Publié le 21/05/2024 à 14:59, mis à jour le 21/05/2024 à 15:28

Le télétravail permet une «résilience» face aux crises à venir

Publié le 21/05/2024 à 14:59, mis à jour le 21/05/2024 à 15:28

Par Katia Tobar

«Je trouve aussi important de proposer des formations en ergonomie, car nous devons offrir un milieu de travail sécuritaire, même à la maison.» (Photos: Annie Spratt pour Unsplash)

Dans la série hebdomadaire automnale POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL, Les Affaires met de l’avant les meilleures pratiques de l’un et l’autre des camps, afin de rallier à leur position leurs salariés et de faire prospérer l’organisation. Suivez le débat!

 

Qui: Lorene Cristini, directrice générale

Entreprise: Québec Capitale climat

Secteur: environnement

1 à 10 employés

 

Quelle formule a été adoptée?

Télétravail uniquement

 

Décrivez-nous où travaillent habituellement les employés:

De chez eux, ou parfois du bureau. Notre OBNL est hébergé par une fondation.

 

Était-ce la formule appliquée avant février 2020?

L’organisme existe depuis janvier 2024.

 

Pourquoi avez-vous choisi cette formule?

Dans un premier temps, la politique de télétravail correspond à nos valeurs d’adaptation face aux changements climatiques. Ensuite j’ai expérimenté cette formule au fil de ma carrière et je pense que c’est celle qui offre le plus de flexibilité, permet d’attirer les employés, d’adapter l’environnement de travail pour être plus inclusif, de favoriser la conciliation travail-famille, et de diminuer les coûts comme les coûts de transport ou d’énergie.

Travailler de la maison permet en effet d’optimiser la consommation énergétique de notre chez nous, que l’on va tout de même chauffer que l’on soit là ou non.

Aussi, le télétravail permet aux entreprises d’être plus résilientes face aux crises à venir. Je ne veux pas être pessimiste, je suis réaliste, des crises sociales, sanitaires et climatiques, on va en vivre. Multiplier les façons de se rencontrer nous permettra de nous adapter.

 

Quels sont les facteurs, les politiques et les dispositions qui font en sorte que cette formule fonctionne pour votre entreprise?

Je suis en train de recruter mon premier employé. Je compte organiser des rencontres physiques régulièrement, au moins toutes les trois semaines, pour parler du travail, afin de compléter les rencontres en visio.

Je veux également mettre à l’agenda des rencontres payées par l’entreprise, comme des lunchs, où on ne parle pas de travail. Ces moments sont importants, car ils permettent de collaborer et de travailler ensemble. Et payer un lunch, c’est facile, même pour une organisation qui n’a pas beaucoup d’argent.

Je trouve aussi important de proposer des formations en ergonomie, car nous devons offrir un milieu de travail sécuritaire, même à la maison.

Aussi, la notion d’équité est importante dans une politique de télétravail. Il faut faire attention à ce qu’on propose à un employé plutôt qu’à un autre, et être transparent sur les enjeux d’une organisation, comme le besoin de cohésion ou les limites financières. Il faut trouver un équilibre entre les limites de l’organisation, et les besoins des employés.

 

Au cours des prochains mois, l’organisation du travail changera-t-elle?

Non

 

Quelle est votre position à l’égard du télétravail, du présentiel et du mode de travail hybride?

Il faut donner le choix et avoir des politiques claires. Avoir confiance en ses employés aussi. On dirait que certains employeurs ont peur de perdre un pouvoir sur les employés. Mais je crois qu’il faut regarder les objectifs et que les résultats soient atteints, plutôt que les processus. Il faut accepter de beaucoup déléguer. Cela demande une certaine maturité organisationnelle et une adaptation. Certains employés qui sortent de l’école veulent plus d’encadrement, ou de connexion avec leur milieu de travail. Il faut en tenir compte.

 

Partagez à votre tour votre opinion avec nos lecteurs en remplissant ce formulaire:


Sur le même sujet

Optimiser l'espace pour plus de liberté

Mis à jour le 11/06/2024 | lesaffaires.com

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. «On a conçu des zones de concentration, des zones de collaboration, et de repos.»

Travailler de la maison, ou du Maroc

Mis à jour le 14/05/2024 | Katia Tobar

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. «Les entreprises proposant du télétravail à 100% vont avoir un avantage concurrentiel.»

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.