Des certifications utiles au recrutement

Publié le 30/10/2014 à 06:00

Des certifications utiles au recrutement

Publié le 30/10/2014 à 06:00

Les employeurs peuvent obtenir différentes certifications témoignant de leurs bonnes pratiques en matière de santé, de conciliation travail-famille ou de gestion des ressources humaines. Quel impact pour le recrutement?

Cliquez ici pour consulter le dossier «Mesurer et optimiser vos RH»

En 2011, SSQ Groupe financier faisait l'acquisition de AXA Assurance Vie. Le vice-président des ressources humaines chez SSQ, Denis Légaré, devait passer les cadres supérieurs de la nouvelle division en entrevue. «L'un d'eux m'a dit que ce qui lui donnait envie d'embarquer dans l'aventure SSQ, c'est en partie le fait qu'on soit une Entreprise en santé Élite. J'ai été surpris!»

Rares sont les candidats qui vont explicitement nommer cette certification obtenue en 2009 (et 2010 pour le niveau Élite) du Bureau de normalisation du Québec, reconnaît-il. Mais M. Légaré assure que les candidats y sont sensibles. «Ils découvrent notre programme sur notre site Internet ou en entrevue et ça aide au fit des valeurs entre eux et nous. Cette certification envoie comme message que la santé est une priorité pour l'organisation. Certains nous demandent comment ça se vit à l'interne.»

Les certifications de type Employeur de choix de Aon et la norme pancanadienne Santé et sécurité psychologiques en milieu de travail ne nuisent certainement pas au recrutement. Le président-directeur général de l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés, Florent Francoeur, rappelle que les candidats magasinent de plus en plus les emplois.

«Les éléments évalués par les différentes normes, comme les questions de conciliation travail-famille et de santé, sont tous des éléments qui jouent dans la décision. Ce n'est pas l'enjeu primordial, mais c'est important.»

Indépendantes, donc crédibles

Ce qui fait la force de telles certifications, c'est leur caractère indépendant, selon Denis Légaré de SSQ. «Avoir une norme émise par un organisme externe, ça augmente la crédibilité de la démarche mise en place. Ce n'est pas l'entreprise elle-même qui s'autoproclame ainsi.»

En faisant la promotion de la certification obtenue sur leur site web ou carrément sur une bannière posée sur l'édifice, les entreprises s'assurent un maximum de retombées, ajoute Florent Francoeur. «Elles invitent les chercheurs d'emploi à venir oeuvrer dans un milieu de travail intéressant, mais elles disent surtout aux personnes déjà en place dans l'organisation que l'herbe n'est pas plus verte chez le voisin! C'est donc une mesure de rétention.»

C'est ce qu'a pu constater l'agence de marketing web Absolunet, basée à Boisbriand et à Montréal, qui a obtenu non pas une, mais deux certifications : Employeur remarquable (depuis novembre 2010) et Concialiation travail-famille (depuis janvier 2013). «Nos certifications sont même devenues un argument de vente auprès de nos clients, car on a un taux de rétention exceptionnel grâce à elles, remarque le président, Martin Thibault. Pour un client, savoir que les employés qui démarrent un projet vont probablement être ceux qui vont le terminer est rassurant.»

Les deux normes demeurent tout de même un outil pour le recrutement chez Absolunet. «Ça fait partie d'un paquet de façons de faciliter le recrutement; c'est un ingrédient dans notre recette. Mais si je devais en choisir une seule parmi nos deux certifications, ce serait la norme Concialiation travail-famille. Les employés et candidats y accordent beaucoup plus d'importance, pour leur équilibre personnel.»

Cliquez ici pour consulter le dossier «Mesurer et optimiser vos RH»

À la une

Le titre de Sonder recule légèrement à sa première journée en Bourse

Il y a 43 minutes | Denis Lalonde

Sonder a officiellement fait son entrée au Nasdaq mercredi après sa fusion avec la SPAC Gores Metropoulos II.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Mis à jour il y a 5 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Marchés: l'Europe reste prudente avant l'ouverture à Wall Street qui s'annonce en hausse selon les contrats à terme.

Bourse: Wall Street termine dans le rouge, correction pour le Nasdaq

Mis à jour le 19/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine en baisse.