Hydro-Québec étudiera l’approvisionnement énergétique du projet Langis


Édition du 12 Mai 2018

Hydro-Québec étudiera l’approvisionnement énergétique du projet Langis


Édition du 12 Mai 2018

Par Les Affaires

Installations de la mine Faro, au Yukon, abandonnée depuis une vingtaine d’années. Photo : ­Peter ­Mather, ­Yukon ­Conservation ­Society

La société Les Métaux Canadiens inc., qui développe notamment un projet d'exploitation et de transformation de silice sur la Côte-Nord, annonce la conclusion d'une entente avec Hydro-Québec pour la réalisation d'une étude d'avant-projet concernant une infrastructure multi-usager d'approvisionnement énergétique. Soutenue financièrement par le ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation ainsi que par la Société du Plan Nord, cette étude précisera les aspects techniques, financiers et environnementaux du projet. Elle déterminera également les étapes et l'échéancier de réalisation des travaux pour la construction d'une ligne électrique de quelque 12 km.

Selon la société minière, l'infrastructure multi-usager alimentera en électricité sa future usine d'alliage de silicium dans le parc industriel Jean-Noel-Tessier, à Baie-Comeau, et permettra d'alimenter une future expansion de l'usine ainsi que d'autres projets situés dans ce parc industriel. — Les Affaires Pro

Le fédéral décontaminera le site de la mine abandonnée Faro au Yukon

Le gouvernement fédéral a choisi de nettoyer lui-même une mine de plomb et de zinc du -Yukon. Le ministère des Affaires autochtones et du Nord a pris le contrôle de cette mine abandonnée depuis une vingtaine d’années. Si un projet d’une valeur de 100 millions de dollars sera d’abord lancé pour collecter et traiter l’eau du secteur, les travaux de décontamination, estimés à 590 M$ en 2013, devraient quant à eux débuter en 2022. La mine située dans le centre-sud du Yukon a été exploitée pendant près de 30 ans avant que l’entreprise Anvil Range Mining ne déclare faillite. — Les Affaires Pro

 

Les Affaires Pro Mines

Fer: Alderon mandate BBA

La société ­Alderon ­Iron ­Ore ­Corp. annonce qu’elle a engagé la firme ­BBA. pour mettre à jour l’étude de faisabilité d’exploitation du gisement de fer ­Rose de la propriété ­Kamistiatusset (projet ­Kami), dans l’ouest du ­Labrador. Les firmes ­Golder ­Associates, ­Duro ­Felguera ­Mines and ­Handling et ­Gemtec ­Consulting ­Engineers and ­Scientists seront en soutient à ­BBA, notamment pour les volets relatifs aux installations de gestion des résidus miniers, l’analyse du marché, les dépenses en immobilisations, les dépenses d’exploitation et la mise à jour des estimations des réserves.— Les Affaires Pro

Début d’une campagne de forage dans la région de Cobalt-Temagami, en Ontario

La société Tri Origin Exploration Ltd. annonce qu’elle a commencé des forages sur la propriété Target Area 2, dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, en Ontario. Les forages sont menés pour le compte d’une alliance d’exploration conclue entre Tri Origin et Sumitomo Metal Mining Canada Ltd., filiale de la japonaise Sumitomo Metal Mining Co. Ltd. Cette firme est spécialisée dans l’extraction et le raffinage d’or et de métaux de base, ainsi que dans la fabrication de semi-conducteurs. Sur cette propriété, située à 20 kilomètres au sud-ouest de la ville de Cobalt, des occurrences minérales d’or, d’argent, de cuivre, de nickel, de cobalt et de molybdénite ont été signalées. — Les Affaires Pro

À la une

Wall Street est-elle de gauche ou de droite?

Il y a 23 minutes | Philippe Labrecque

BLOGUE INVITÉ. Les partis de gauche fusionnent avec l’influence du capital, et ce, pas seulement aux États-Unis.

La Caisse de dépôt affiche une perte de 33,6G$

En tenant compte des dépôts, l’actif net de la CDPQ a reculé de 28,2G$, passant de 420G$ à 392G$ de janvier à juin 2022.

Immobilier: la correction historique aura-t-elle lieu?

BLOGUE INVITÉ. En tant que courtier immobilier, j’observe de la surenchère, mais le nombre de cas est en diminution.