Québecor (QBR.B, 31,14$): la téléphonie mobile compense la baisse du revenu moyen par abonné


Édition du 22 Mai 2024

Québecor (QBR.B, 31,14$): la téléphonie mobile compense la baisse du revenu moyen par abonné


Édition du 22 Mai 2024

Par Denis Lalonde

(Photo: 123RF)

LE TAUREAU CONTRE L'OURS. Que vous soyez optimiste ou pessimiste, retrouvez l’analyse d’un titre en deux parties. Dans ce numéro, Québecor. Choisissez votre camp!

 

Optimiste

  • Québecor a dévoilé de solides résultats financiers au premier trimestre, portés par un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement 1% supérieur au consensus des analystes, affirme Stephanie Price, de Marchés des capitaux CIBC. Elle conserve son cours cible sur un an de 39$.

  • Jérôme Dubreuil, de Valeurs mobilières Desjardins, relève son cours cible sur un an, qui passe de 40$ à 41$, justifiant sa décision par le désendettement de l’entreprise, qui a incité l’agence de notation Standard & Poor’s à relever la notation de crédit de la filiale Vidéotron de BB+ à BBB-.

  • Québecor a gagné 60000 abonnés nets à ses services de téléphonie mobile au premier trimestre, soit 31% de tous les gains du secteur au Canada durant la même période, comparativement à 17% au quatrième trimestre de 2023. Il s’agit d’une performance impressionnante aux yeux de Maher Yaghi, de la Banque Scotia, qui conserve son cours cible sur un an de 37$.

 

 

Pessimiste

  • La bonne performance en téléphonie mobile a été assombrie par la baisse de près de 8% du revenu moyen par abonné à 35,94$, sous le consensus des analystes de 36,39$, note Tim Casey, de BMO Marchés des capitaux. Il conserve son cours cible sur un an de 33$.

  • Québecor a perdu 7000 abonnés à ses services Internet au premier trimestre, ce qui se compare à un gain de 9000 abonnés lors de la période correspondante en 2023. Ce nombre reflète une intensification de la concurrence, explique Drew McReynolds, de RBC Marchés des capitaux. Son cours cible sur un an reste à 35$.

  • Les résultats de Groupe TVA, qui a dévoilé le 6 mai des revenus en baisse de 5,1% sur un an et une perte avant intérêts, impôts et amortissement de 19 millions de dollars au premier trimestre, continuent de peser sur ceux de Québecor, selon Adam Shine, de la Financière Banque Nationale. Il réduit son cours cible sur un an, qui passe de 38$ à 37$.

 

Sur le même sujet

Québecor dépose une plainte au Bureau de la concurrence concernant Loblaw et Glentel

Loblaw, Rogers et Bell n’ont pas immédiatement répondu aux demandes pour commenter la plainte de Québecor.

À surveiller: Transat A.T., Cascades et Québecor

13/05/2024 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Transat A.T., Cascades et Québecor? Voici quelques recommandations d’analystes.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

Il y a 56 minutes | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour à 17:19 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.