Siège de l'ISSB: prix de consolation pour Montréal

Publié le 03/11/2021 à 08:49

Siège de l'ISSB: prix de consolation pour Montréal

Publié le 03/11/2021 à 08:49

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Glasgow — Montréal essuie un revers à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP26) à Glasgow, mais obtient un prix de consolation.

Le milieu financier espérait obtenir le siège de l’organisme International Sustainability Standards Board (ISSB), mais c’est Francfort, en Allemagne, qui a finalement remporté la mise.

L’annonce a été faite mercredi à Glasgow.

À (re)lire: Le rapport ESG, de quessé?

En revanche, Montréal accueillera un des bureaux principaux de l’ISSB.

Une source gouvernementale a laissé entendre que «c’est quand même une reconnaissance que ça se passe à Montréal».

Dans une entrevue récente avec La Presse Canadienne, le président de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Charles Emond, avait laissé entendre qu’il allait participer au démarchage à Glasgow pour obtenir le siège de l’ISSB.

La mission de l’ISSB sera d’établir et de diffuser, à l’échelle internationale, les normes régissant la divulgation par les entreprises des informations ESG (aspects environnementaux, sociaux et bonne gouvernance), explique le communiqué qui a été publié mercredi.

 

À consulter: notre dossier sur l'Investissement responsable

Sur le même sujet

À la une

Conflit du bois d’œuvre: le prix des maisons fera-t-il plier Biden?

15/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Les démocrates sont en difficulté, tandis que la grogne monte contre la hausse du prix du bois et des maisons.

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Forte demande de bureaux en sous-location à Montréal

14/01/2022 | Charles Poulin

Premier trimestre d'absorption nette positive au pays en immobilier commercial