Troisième grève illimitée des ingénieurs du gouvernement du Québec

Publié le 21/06/2022 à 08:33

Troisième grève illimitée des ingénieurs du gouvernement du Québec

Publié le 21/06/2022 à 08:33

Par La Presse Canadienne

Il s’agit du troisième débrayage illimité des membres de l’APIGQ. Le premier avait débuté le 22 avril, le second le 1er juin et le troisième à 00h01 la nuit dernière. (Photo: La Presse Canadienne)

Les ingénieurs à l’emploi du gouvernement ont bel et bien déclenché une grève illimitée, la nuit dernière, et pour une troisième fois depuis le début du printemps.

L’Association professionnelle des ingénieurs du gouvernement du Québec, qui représente 1800 ingénieurs, avait tenté un dernier rapprochement avec Québec, lundi soir. Les efforts des deux parties n’ont pas porté fruit.

Il s’agit du troisième débrayage illimité des membres de l’APIGQ. Le premier avait débuté le 22 avril, le second le 1er juin et le troisième à 00h01 la nuit dernière.

Après chaque interruption de grève, l’APIGQ était revenue à la table de négociation dans l’espoir de parvenir à une entente quant au renouvellement de sa convention collective, en vain.

La présidente du Conseil du trésor, Sonia LeBel, avait affirmé, la semaine dernière, que les représentants gouvernementaux en étaient pourtant à leur dixième offre au syndicat des ingénieurs.

Le litige porte sur la rémunération des ingénieurs en lien avec leur classification.

À la une

Les chefs de parti donnent un dernier coup à la veille du scrutin

Mis à jour à 18:20 | La Presse Canadienne

Plusieurs chefs se sont rendus dans des circonscriptions où se déroulent des luttes serrées à la veille du scrutin.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la relève manufacturière

Édition du 21 Septembre 2022 | Catherine Charron

La question de François-Xavier Tétreault, cofondateur des équipements Ostrya.

Questions des entrepreneurs, réponses des partis: la transition énergétique

Édition du 21 Septembre 2022 | François Normand

La question de Patrick Decostre, président et chef de la direction de Boralex.