SNC-Lavalin poursuit son virage stratégique


Édition du 15 Juin 2022

SNC-Lavalin poursuit son virage stratégique


Édition du 15 Juin 2022

(Photo: Jeangagnon / CC)

INGÉNIEURS. SNC-Lavalin a poursuivi, ces derniers mois, le virage stratégique majeur entrepris en 2019. Elle avait alors décidé de se retirer du modèle de contrats clés en main à prix forfaitaire, qui occasionne souvent des dépassements de coûts nuisibles à sa rentabilité. Elle s’était également réorganisée en deux secteurs d’activités : SNCL Services d’ingénierie et SNCL Projets. 

« Nous avons continué de réduire notre portefeuille de contrats clés en main à prix forfaitaires en 2021, en plus de vendre nos activités de pétrole et de gaz, ce qui nous rapproche de notre objectif de nous concentrer sur les services d’ingénierie et le nucléaire », explique Erik J. Ryan, vice-président directeur de la stratégie, du marketing et des relations extérieures.

La firme met dorénavant l’accent sur les marchés canadien, britannique et américains et sur sept secteurs porteurs, dont les transports, l’énergie et l’énergie renouvelable, les bâtiments et le nucléaire. En avril dernier, elle a d’ailleurs annoncé l’obtention de trois mandats d’envergure au Canada dans ce dernier secteur, dans lequel elle aussi très présente au Royaume-Uni.

« Nous avons dévoilé nos cibles environnementales, sociales et de gouvernance lors de notre assemblée générale de mai 2021 », ajoute Erik J. Ryan. La firme vise l’atteinte de la carboneutralité en 2030, la hausse du nombre de femmes dans l’entreprise et sa structure de gouvernance, ainsi qu’une bonification de son « programme d’intégrité ».

SNC-Lavalin considère la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) comme un secteur très porteur, puisqu’elle augmente la demande pour l’énergie renouvelable et nucléaire et les services de transport de masse, des domaines dans lesquels elle possède une belle expertise.

Sur le même sujet

WSP Global reste à la recherche d’acquisitions après une phase de «consolidation»

Mis à jour le 09/05/2024 | La Presse Canadienne

L'entreprise montréalaise a acheté plusieurs sociétés au cours de la première partie de l'année.

Stantec acquiert la société d'ingénierie britannique Hydrock

Stantec affirme que l’ajout d’Hydrock et de ses 950 employés augmentera ses effectifs au Royaume−Uni de plus de 30 %.

À la une

À surveiller: Loblaws, Northland Power et NFI Group

09:43 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Loblaws, Northland Power et NFI Group? Voici quelques recommandations d’analystes.

Zone d'innovation en aérospatiale: investissements de 415M$

08:47 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

«Il s'agit du seul endroit au monde où Airbus et Boeing sont directement présents.»

É.-U.: un gouverneur de la Fed juge de nouvelles hausses des taux «probablement inutiles»

Il y a 23 minutes | AFP

Les taux de la banque centrale américaine se trouvent depuis juillet à leur plus haut niveau en 20 ans.