Englobe poursuit son expansion au Canada


Édition du 15 Juin 2022

Englobe poursuit son expansion au Canada


Édition du 15 Juin 2022

Le coprésident d'Englobe, Mike Cormier (Photo: courtoisie)

INGÉNIEURS. Englobe a montré son grand appétit pour les marchés canadiens hors Québec en 2021 en réalisant trois acquisitions importantes. En mars, elle a mis la main sur Terraprobe, une firme de Brampton spécialisée dans les génies géotechnique (sols et fondations) et hydrogéologique et dans la science du bâtiment. Ses quelque 200 employés se sont donc joints à Englobe, doublant presque sa taille en Ontario.

La firme a ensuite tourné son regard vers l’Ouest, où elle a acquis coup sur coup Protostatix en octobre et MPE en décembre. Protostatix, une entreprise d’Edmonton qui possède aussi des bureaux à Calgary, compte 30 employés et se spécialise dans l’ingénierie structurale. MPE représente quant à elle un gros coup pour Englobe. Cette société de services-conseils agit surtout en ingénierie municipale, de ressources en eau et de bâtiments. Son siège social se trouve à Lethbridge, mais elle mise sur 11 établissements d’affaires de la Colombie-Britannique au Manitoba, qui regroupent plus de 230 employés.
« Ces acquisitions font partie de notre stratégie d’expansion dans l’Ouest canadien et en Ontario, explique le coprésident, Mike Cormier. Ces marchés offrent de nombreuses occasions, alors nous voulons continuer d’y augmenter notre présence. »
Englobe est loin d’être rassasiée. « Au Québec et dans les Maritimes, notre croissance devrait demeurer plus organique, mais dans l’Ouest et en Ontario, nous poursuivrons les acquisitions, assure le coprésident. En plus de nous aider à décrocher des mandats intéressants dans ces marchés, ces partenariats nous permettent d’ajouter des expertises dont peuvent bénéficier les clients de tout le Canada. »

La firme a ensuite tourné son regard vers l’Ouest, où elle a acquis coup sur coup Protostatix en octobre et MPE en décembre. Protostatix, une entreprise d’Edmonton qui possède aussi des bureaux à Calgary, compte 30 employés et se spécialise dans l’ingénierie structurale. MPE représente quant à elle un gros coup pour Englobe. Cette société de services-conseils agit surtout en ingénierie municipale, de ressources en eau et de bâtiments. Son siège social se trouve à Lethbridge, mais elle mise sur 11 établissements d’affaires de la Colombie-Britannique au Manitoba, qui regroupent plus de 230 employés.

« Ces acquisitions font partie de notre stratégie d’expansion dans l’Ouest canadien et en Ontario, explique le coprésident, Mike Cormier. Ces marchés offrent de nombreuses occasions, alors nous voulons continuer d’y augmenter notre présence. »

Englobe est loin d’être rassasiée. « Au Québec et dans les Maritimes, notre croissance devrait demeurer plus organique, mais dans l’Ouest et en Ontario, nous poursuivrons les acquisitions, assure le coprésident. En plus de nous aider à décrocher des mandats intéressants dans ces marchés, ces partenariats nous permettent d’ajouter des expertises dont peuvent bénéficier les clients de tout le Canada. »

À la une

À surveiller: Metro, Cargojet et Canopy Growth

Que faire avec les titres Metro, Cargojet et Canopy Growth? Voici quelques recommandations d’analystes.

Les nouvelles du marché

Mis à jour à 08:49 | Refinitiv

L'OPEP+ discute pour diminuer sa production, Teck Resources et son projet Zafranal, Ouragan Ian et Google.

Études: les partisans du PCQ mangent de la viande

Les caquistes privilégient la voiture alors que les solidaires sont nombreux à être écoanxieux, révèle une étude.