Grand ­Dérangement: une première microdistillerie dans Lanaudière

Publié le 16/07/2018 à 11:57

Grand ­Dérangement: une première microdistillerie dans Lanaudière

Publié le 16/07/2018 à 11:57

Par lesaffaires.com

Les associés de la microdistillerie ­Grand ­Dérangement : ­Marcel ­Mailhot, ­Jean-Benoit ­Landry, ­Pasqual ­Di ­Paolo et ­Jean-Philippe ­Rail [Photo: Renée Ledoux]

«J’ai visité beaucoup de distilleries en Écosse et j’entendais souvent les distillateurs vanter la qualité et l’abondance de l’eau douce des rivières. Je me suis dit: imaginez l’eau du ­Québec!», raconte Jean-Philippe ­Rail, gestionnaire financier depuis plus de 20 ans.

C’est à la suite de ses pérégrinations, trois ans de planification et un cours à l’Institute of ­Brewing and ­Distilling (Angleterre) que ­M. ­Rail a décidé avec ses trois associés de créer des spiritueux et de proposer une expérience agrotouristique dans ­Lanaudière, une première.

Un whisky single malt, de la vodka, du gin et du rhum lanaudois seront prochainement élaborés à ­Saint-Jacques, dans la MRC de ­Montcalm.

Les grains qui serviront à la fabrication d’alcool seront cultivés à ­Saint-Alexis, sur les terres de ­Marcel ­Mailhot, agriculteur, homme d’affaires et coactionnaire du projet.

La dénomination de la distillerie rend hommage aux pionniers de ­Saint-Jacques et des villages environnants : des ­Acadiens qui ont été déportés vers les colonies anglaises et qui ont réussi à venir s’établir au ­Québec, après des années d’exil causé par le « ­Grand ­Dérangement ».

La distillerie sera ouverte au public et proposera des visites guidées éducatives. « ­Les visiteurs pourront voir les alambics de près, toucher les matières premières et en apprendre davantage sur le procédé de la distillation », a précisé le maître distillateur, ­Pasqual ­Di ­Paolo, par voie de communiqué.

CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LE DOSSIER «FOCUS RÉGIONAL: LANAUDIÈRE»

À la une

Ça rapporte d’investir dans des organismes communautaires

24/01/2022 | Emmanuel Martinez

Investir dans les organismes communautaires est bon pour l’économie, selon une étude de la firme AppEco.

Bourse: Wall Street sauve les meubles et termine en hausse

Mis à jour le 24/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto rebondit en fin de journée mais termine quand même dans le rouge.

À surveiller: Peloton Interactive, Metro et Innergex

24/01/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Peloton Interactive, Metro et Innergex? Voici quelques recommandations d’analystes.