Minoritaire, majoritaire? Pas question de faire la «fine bouche», dit Rodriguez

Publié le 20/09/2021 à 21:35, mis à jour le 20/09/2021 à 21:37

Minoritaire, majoritaire? Pas question de faire la «fine bouche», dit Rodriguez

Publié le 20/09/2021 à 21:35, mis à jour le 20/09/2021 à 21:37

Par La Presse Canadienne

(Photo: La Presse Canadienne)

Minoritaire, majoritaire? Pas question de faire la «fine bouche», dit Rodriguez
 
Les résultats ne sont pas annoncés que, déjà, du côté du Parti libéral du Canada (PLC), on minimise la possibilité d’un autre mandat minoritaire.
En mêlée de presse, le coprésident de la campagne libérale au Québec, Pablo Rodriguez, a déclaré qu’il ne verrait pas «quelqu’un faire la fine bouche parce qu’il a reçu un mandat minoritaire ou majoritaire». 
Pablo Rodriguez a tenu ces propos alors que les premiers résultats commencent à rentrer du côté des provinces de l’Atlantique. 
Le candidat libéral continue de dire que l’élection fédérale était nécessaire, même pendant la quatrième vague de la pandémie. 
Au terme de cet exercice, le gouvernement élu, qu’il soit libéral ou conservateur, majoritaire ou minoritaire, aura «un mandat clair» pour préparer la sortie de crise de la pandémie de COVID-19 au pays. 
«Même si c’est un mandat minoritaire, c’est un mandat», a-t-il dit. 
Pablo Rodriguez est également d’avis que le chef libéral, Justin Trudeau, continuera d’avoir la confiance du caucus à «100 %» même s’il est élu à la tête d’un autre gouvernement minoritaire. 

Les résultats ne sont pas annoncés que, déjà, du côté du Parti libéral du Canada (PLC), on minimise la possibilité d’un autre mandat minoritaire.

En mêlée de presse, le coprésident de la campagne libérale au Québec, Pablo Rodriguez, a déclaré qu’il ne verrait pas «quelqu’un faire la fine bouche parce qu’il a reçu un mandat minoritaire ou majoritaire». 

Pablo Rodriguez a tenu ces propos alors que les premiers résultats commencent à rentrer du côté des provinces de l’Atlantique. 

Le candidat libéral continue de dire que l’élection fédérale était nécessaire, même pendant la quatrième vague de la pandémie. 

Au terme de cet exercice, le gouvernement élu, qu’il soit libéral ou conservateur, majoritaire ou minoritaire, aura «un mandat clair» pour préparer la sortie de crise de la pandémie de COVID-19 au pays. 

«Même si c’est un mandat minoritaire, c’est un mandat», a-t-il dit. 

Pablo Rodriguez est également d’avis que le chef libéral, Justin Trudeau, continuera d’avoir la confiance du caucus à «100 %» même s’il est élu à la tête d’un autre gouvernement minoritaire.

À la une

Les États-Unis annoncent un boycott diplomatique des JO de Pékin

Il y a 11 minutes | AFP

Avec ce boycott, aucun représentant du gouvernement des États-Unis n’assistera aux Jeux olympiques ou paralympiques.

Relance du tourisme d'affaires: Québec confie un mandat provincial à Tourisme Laval

Ceux qui ont besoin d’un coup de main pour financer leur prochain événement d’affaires peuvent voir Tourisme Laval.

Consolidation d’actions pour Couche-Tard

La société convertira toutes ses actions de catégorie B en actions de catégorie A sur une base de 1 pour 1.