Le maillon faible en cybersécurité

Offert par Les Affaires


Édition du 16 Juin 2021

Le maillon faible en cybersécurité

Offert par Les Affaires


Édition du 16 Juin 2021

Par Philippe Lemelin
ordinateur

(Photo: Tianyi Ma pour Unsplash)

MILLE MOTS. Votre entreprise s’expose-t-elle à une cyberattaque à cause d’un mot de passe peu original et facile à deviner ? Une nouvelle étude de NordPass montre à quel point la faiblesse des mots de passe utilisés par les employés facilite le travail des criminels. Plus de 15 millions de brèches parmi les entreprises du Fortune 500 dans 17 secteurs ont été analysées. En conclusion, « password » et « 123456 » sont les mots de passe les plus fréquemment employés, tous secteurs confondus. L’étude affirme également que 20 % de tous les mots de passe sont le nom de l’entreprise ou une variation de celui-ci. Le secteur de la finance comptait le plus grand nombre d’intrusions, soit plus de 3,6 millions, et un taux de mots de passe unique de 25 %. NordPass enjoint aux entreprises de se doter d’un gestionnaire de mots de passe et à changer les codes d’accès régulièrement.

Sur le même sujet

Ontario: un incident de cybersécurité survient à la société d'État LCBO

Son site Web et son application mobile restent indisponibles.

Cybersécurité: les attaques les plus courantes

06/01/2023 | Les Affaires

Les menaces informatiques les plus courantes telles qu’elles sont définies par le Centre canadien pour la cybersécurité.

À la une

Bourse: Wall Street finit dans le vert après la modeste hausse des taux de la Fed

Mis à jour à 17:01 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en légère baisse.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

Mis à jour à 16:59 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

À surveiller : BRP, TVA et General Motors

Que faire avec les titres de BRP, Groupe TVA et General Motors?