Tous les adultes pourront se faire vacciner d'ici le 14 mai

Publié le 29/04/2021 à 13:28

Tous les adultes pourront se faire vacciner d'ici le 14 mai

Publié le 29/04/2021 à 13:28

Une personne se fait vacciner

« C’est un grand jour », a dit M. Dubé. (Photo: 123RF)

La vaccination contre la COVID-19 sera bientôt ouverte à tous les adultes au Québec: ceux qui n’ont pas encore pu prendre un rendez-vous pourront le faire d’ici la mi-mai.

C’est le sourire aux lèvres que le ministre de la Santé, Christian Dubé, a détaillé jeudi ce nouveau calendrier de vaccination, en conférence de presse à Québec aux côtés du directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, et du directeur de la campagne de vaccination, Daniel Paré.

« C’est un grand jour », a dit M. Dubé.

Les Québécois de 50 à 59 sont les prochains sur la liste: ils pourront réserver une plage horaire de vaccination sur le site web ClicSanté dès vendredi, en fonction de leur âge actuel, et non pas de leur année de naissance.

Le 3 mai ce sera au tour des 45-49 ans, le 5 mai pour les 40-44 ans, le 7 mai pour les 35-39 ans, le 10 mai pour les 30-34 ans, le 12 mai pour les 25-29 ans, et le 14 mai pour les plus de 18 ans.

Avec les arrivages de doses confirmés, M. Dubé est convaincu que tous les adultes qui le souhaitent auront leur première dose de vaccin d’ici le 24 juin, comme précédemment annoncé.

Puisque l’entreprise pharmaceutique Pfizer livre des caisses de vaccin « régulièrement », le ministre dit n’avoir aucune raison de douter de la faisabilité de cet objectif.

Il promet que les plages de vaccination seront étendues le soir et le week-end, pour s’adapter à la réalité de ces personnes de nouvelles tranches d’âge qui sont sur le marché du travail.

Une première clinique de vaccination à l’auto devrait aussi être annoncée la semaine prochaine.

Les Québécois ne seront pas obligés de recevoir une dose du vaccin d’AstraZeneca. M. Paré a précisé que le type de vaccin sera indiqué lors de la prise de rendez-vous, permettant aux gens de décider ce qu’ils préfèrent.

 

À la une

Entreprises et consommateurs prévoient une forte inflation, selon la banque centrale

L’inflation est le problème économique le plus important pour les consommateurs.

La capacité hospitalière «inadéquate» du Québec pourrait nuire à la croissance

La Nationale craint que le système de santé du Québec mine l’économie quand la COVID-19 sera sous forme endémique.

Oui, les cryptos offrent des avantages aux entreprises les adoptant, mais…

LES CLÉS DE LA CRYPTO. L’angoisse de rater un événement important «Fear Of Missing Out» a rongé les institutions.