Le Canada appuie l'élaboration d'une convention sur la préparation aux pandémies

Publié le 29/11/2021 à 08:16

Le Canada appuie l'élaboration d'une convention sur la préparation aux pandémies

Publié le 29/11/2021 à 08:16

Par La Presse Canadienne

Le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, qui agirait à titre de délégué en chef du gouvernement fédéral, affirme que la convention aiderait les pays à collaborer et permettrait au Canada de partager plus facilement son expertise sur la scène mondiale. (Photo: La Presse Canadienne)

Ottawa — Le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, a déclaré que le Canada appuyait l’élaboration d’une nouvelle convention mondiale sur la préparation et l’intervention en cas de pandémie qui sera débattue lors d’une réunion spéciale de l’Assemblée mondiale de la santé, lundi.

Ce n’est que la deuxième fois de son histoire que le groupe tient un sommet d’urgence de ce genre.

Si les pays membres sont d’accord, l’assemblée se mettra au travail pour élaborer ce qui servira essentiellement de traité international sur la préparation à une pandémie.

L’idée est d’empêcher une autre crise mondiale comme celle posée par la COVID-19 et ses nouveaux variants plus transmissibles.

M. Duclos, qui agirait à titre de délégué en chef du gouvernement fédéral, affirme que la convention aiderait les pays à collaborer et permettrait au Canada de partager plus facilement son expertise sur la scène mondiale.

Le groupe de travail de l’Organisation mondiale de la santé sur le dossier indique que les gouvernements devraient chercher à développer la convention en tandem avec les efforts visant à renforcer le Règlement sanitaire international existant.

À la une

Conflit du bois d’œuvre: le prix des maisons fera-t-il plier Biden?

15/01/2022 | François Normand

ANALYSE. Les démocrates sont en difficulté, tandis que la grogne monte contre la hausse du prix du bois et des maisons.

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Forte demande de bureaux en sous-location à Montréal

14/01/2022 | Charles Poulin

Premier trimestre d'absorption nette positive au pays en immobilier commercial